Soldes monstres sur les valeurs du luxe !

Rédigé le 14 septembre 2016 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Soldes monstres sur les valeurs du luxe, Richemont et Hermès lâchent entre -5 et -7%

Le géant du luxe helvétique Richemont dévisse de -4% suite à un recul de -13% de son chiffre d’affaire de juin à fin août. Il pourrait s’agir d’un « coup de moins bien » passager, mais le groupe n’anticipe pas de redressement de ses ventes à court terme (par zone, cela donne : Japon -25%, Europe -18%, Asie, moyen orient -10%) .

L’impact sur son résultat opérationnel est sévère avec une chute de -45% et la contre-performance provient en N°1 de l’horlogerie (-18%) et en N°2 de la joaillerie (-15%) avec des ventes en forte chute à Hong-Kong et Macao).

Que les actionnaires de Richemont se rassurent

La baisse des ventes et des marges ne les affectera pas, le géant du luxe augmentera son dividende de +6% cette année.

Le rival Hermes dévisse de 7% malgré les meilleurs ventes de son histoire (l’ultra-luxe se vend mieux que le luxe !). Hermès dévoile une hausse du RNPG de l’ordre de 13% pour un chiffre d’affaire record de 2,44 Mds€… Alors, où est le malaise ?

Le marché sanctionne l’absence d’objectifs chiffrés, en raison du renforcement « des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde », avertit la direction d’Hermès.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire