Snap : une IPO hors de prix pour une société qui ne sera jamais rentable

Rédigé le 24 février 2017 par | Actions, IPO, OPA, opérations financières Imprimer

Les rendez-vous londoniens pour l’IPO de Snap, la maison-mère de Snapchat (applications vidéos et photos) ne se passent pas très bien.

Certaines critiques se font entendre concernant la valorisation de Snap estimée entre 19 et 22 Mds$. Il faut dire que sur l’exercice 2016, le chiffre d’affaires de la boite a atteint 400 M$… pour une perte nette de 500 M$. Vous voyez l’idée, vous de valoriser la société autour de 20 Mds$ ?

De même, les analystes regrettent l’absence de droit de vote sur les actions nouvellement émises et le fait qu’il n’y ait aucune estimation une future rentabilité sur le document de référence (… le groupe se serait en fait jamais rentable). Cela veut dire que la direction n’arrive même pas à anticiper quand et de combien le groupe pourrait être positif ! non mais vous imaginez vous introduire en Bourse dans ces conditions ?

La plus grosse opération depuis Alibaba, qui avait levé 3 Mds$, risque donc d’être bien difficile à boucler, d’autant que le groupe n’a que 158 millions d’utilisateurs contre par exemple 400 millions pour Instagram.

Je vous conseille la lecture des articles suivants pour aller plus loin sur cette IPO délirante :

http://quotidienne-agora.fr/snap-futur-facebook/ 

Faut-il participer à l’IPO de Snap ?

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire