Les small et mid caps rapportent-elles moins que les blue chips ?

Rédigé le 30 mai 2013 par | Mid et Small Caps Imprimer

Par Pierre Havez

Les mois de mai et juin sont une période traditionnellement courue par les actionnaires de sociétés cotées. C’est à ce moment que se décident, en assemblée générale annuelle, l’affectation des bénéfices des entreprises, sur proposition de la direction.

Deux logiques s’affrontent : celle du réinvestissement dans la croissance de l’entreprise, où le bénéfice est mis en réserve, et celle de la récompense des actionnaires par la distribution d’un dividende. Ces deux voies peuvent illustrer deux traits caractéristiques des entreprises qui les empruntent. Il y a d’un côté les sociétés matures, qui génèrent des flux de trésorerie conséquents, voire excédentaires par rapport à leurs besoins de financement et, de l’autre, les sociétés en croissance qui réinjectent leurs liquidités dans leurs investissements, leurs projets de R&D ou leurs projets de croissance externe.

• 36,5 milliards de dividendes sur le CAC…

En simplifiant à l’extrême, on pourrait affirmer que le schéma des sociétés matures correspond aux sociétés du CAC 40 et celui des sociétés de croissance aux valeurs moyennes. A première vue, les faits semblent étayer cette dichotomie. Le cabinet d’analyse Alpha Value a calculé que les valeurs de l’indice phare de la Bourse de Paris allaient verser 36,5 milliards d’euros à leurs actionnaires en 2013 au titre de l’exercice 2012. Une somme qui équivaut presque à la moitié de la valorisation totale – de l’ordre de 70 milliards – des small et mid caps françaises capitalisant moins de 1 milliard d’euros ! Cette distribution cumulée sur le CAC représente, sur la base des cours actuels, un taux de rendement de l’ordre de 3,6%.

Les valeurs moyennes rivalisent-elles avec ces niveaux de rémunération de l’actionnaire ? Selon les données du bureau d’études indépendant IDMidCaps, le rendement moyen des small et mid caps se monte à 3% pour un échantillon de 101 valeurs composant l’indice CAC Mid & Small. Pour un panel élargi à 396 valeurs moyennes dont la capitalisation est inférieure à 1 milliard, le rendement tombe à 2,30%. La démonstration serait donc faite : les small et mid caps rapporteraient moins que les valeurs du CAC 40.

• … mais des rendements à plus de 5% fréquents chez les valeurs moyennes

Raisonner ainsi serait omettre deux faits. En premier lieu, sur le long terme, les valeurs moyennes génèrent structurellement davantage de performances boursières. Certaines valeurs moyennes finissent d’ailleurs par renforcer les rangs du CAC 40, comme l’atteste le groupe parapétrolier Vallourec. En second lieu, les panels globaux biaisent la lecture des taux de rendement globaux des valeurs moyennes. Plus de 40% des valeurs moyennes ne distribuent pas de dividendes. Certaines sont en pertes et d’autres ont pour politique de privilégier leur croissance.

Le rendement de celles qui en versent est de 3,40%. Un chiffre très voisin de ceux affichés par les grosses valeurs. Certaines affichent même des taux que ne renieraient pas un actionnaire de Total ou de France Telecom… Plus d’une trentaine de valeurs moyennes versent des rendements supérieurs à 5%. Quelques exemples ? Neopost (FR0000120560), le spécialiste des machines à affranchir, ou HF Company (FR0000038531), spécialiste de l’électronique grand public.

Dans un environnement de faibles rendements (taux monétaires, assurance-vie), les valeurs moyennes versant de forts dividendes peuvent être une solution intéressante pour générer de la valeur, tout en conservant un potentiel de plus-value.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

L’heure de vérité approche sur les marchés : allez-vous enfin vous protéger ?

Après des mois d’analyses et de travail, notre spécialiste a élaborée une stratégie dont les maitres mots sont : simplicité, protection et maîtrise du risque.

Le but de cette stratégie est simple : dominer votre portefeuille ! Gestion du risque optimisée, pertes strictement maîtrisées pour un portefeuille cohérent et stable… et tout cela en y consacrant seulement 20 minutes par semaine !

Tous les détails vous attendent ici…

2 commentaires pour “Les small et mid caps rapportent-elles moins que les blue chips ?”

  1. Les small et mid caps rapportent-elles moins que les blue chips ? – Small Caps Confidentiel http://t.co/djlrw9DkC5 via @sharethis

  2. http://t.co/TEMyoDmr5W les blues chips rapportent plus que les midcaps et smalls caps

Laissez un commentaire