Signal haussier moyen terme sur le CAC40 : branchez vous vite sur TF1

Rédigé le 6 octobre 2017 par | Cac 40 Imprimer

Il pourrait s’agir du meilleur signal haussier de la semaine, mais nous ne perdons pas de vue le fait que le CAC40 aligne 4 séances de hausse sur 5 cette semaine, progresse à 8 reprises sur une série de 9, et engrange +5,5% depuis le 5 septembre.

TF1Cela posé, TF1 s’envole de +3,5%, porté par l’envol de +5% de Netflix jeudi soir et l’espoir que le relèvement des prévisions de croissance en France de +1,6 à+1,8% se traduise par une hausse des recettes de vente d’espace publicitaire.

En ce qui concerne le signal technique haussier, c’est un cas d’école : TF1 pulvérise la résistance des 12,6€ et s’extrait ainsi « par le haut » du corridor 11/12,5€ au sein duquel il végétait depuis le tout début du mois de mai.

TF1 s’ouvre le chemin des 14€ par la « règle du balancier » et le titre se dirigerait tout simplement vers un nouveau test de la borne supérieure de son canal ascendant moyen terme inauguré par un rebond sur 7,80€.

Pour avoir plus d’analyses sur TF1, cliquez ici

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Signal haussier moyen terme sur le CAC40 : branchez vous vite sur TF1”

  1. Votre video du jour est excellente. Sans afficher votre talent, je me permets humblement de suggérer une nouvelle analogie: en fait la bourse, notamment grâce à la techno Web/HTML, est devenue un pur jeu video où les prix ne sont plus que la simple représentation graphique, sur un écran d’ordinateur, d’octets informatiques arbitrairement inscrits par un Grand Administrateur, payé par les BC. Ainsi un indice composite comme le CAC40 est artificiel, ne représente que lui-même, car ses valeurs sous-jacentes sont calculées, par un savant jeu de carnet d’ordres fictifs, de façon à obtenir le résultat, et non plus l’inverse. Ce serait un jeu à somme nulle, si malheureusement quelques traders amateurs imprudents ne perdaient pas systématiquement toute leur mise, les professionnels ayant accès à leurs positions et tous les moyens pour les retourner (aidés par les stops automatiques).

Laissez un commentaire