Signal en approche sur LVMH

Rédigé le 10 janvier 2014 par | Big caps Imprimer

LVMH (FR00000121014) retombe lourdement sur un support majeur de long terme.

Ce support peut-il être mis à profit pour jouer un rebond du titre sur le support (vert) de son canal ascendant ? Et surtout comment ?

Car scoop : un support ça peut fonctionner – ou casser…

LVMH Mensuel
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Je vous propose d’analyser la nature du support mensuel en zoomant sur l’Unité de Temps journalière.

J’observe qu’il s’agit en fait d’un double support :

  1. tout d’abord le support graphique – qui est plutôt une zone de support (segment vert + vert pointillés) qui se situe aux environs des 122 euros ;
  2. cette zone est aussi un support volumes.

Autrement dit, l’indicateur de volumes (OBVD) montre lui aussi clairement la réaction du marché lors des phases d’accumulation et de distribution qui sont cadrées par les segments bleu et rouge.

Depuis l’apparition de ce canal, les prix ont toujours réagis au contact de ces supports/résistances « volume » (pastilles vertes/violettes).

Vous remarquerez que l’un des avantages de ce type d’analyses des volumes est de faire apparaître des niveaux de support ou de résistance qui n’apparaissent pas à la simple lecture des prix.

Pour info et pour être précis, un seul signal (l’avant dernière pastille violette) n’a pas fonctionné. Mais il intervenait pendant la trêve des confiseurs – fin décembre 2013 – qui est une période de l’année marquée par des volumes extrêmement faibles et donc non représentatifs.

LVMH Journalier
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Stratégie

Evidemment, tous les supports sont destinés à craquer un jour ou l’autre. Donc, il est capital de ne pas anticiper en prenant position sur un simple niveau de prix, mais de disposer d’un outil qui donnera si possible un signal rapide et clair pour prendre ou non position.

1 – Analyse dynamique

Ce dont nous pouvons être certain, et qui est imparable, c’est que si le support mensuel (et aussi hebdomadaire) doit fonctionner, alors, obligatoirement, nous devons assister à un signal de retournement à la hausse… de l’Unité de Temps Journalière. Logique non ? C’est le l’un des principes de l’analyse dynamique que j’applique en permanence.

2 – Un (très) simple signal technique pour allié

Prenez par exemple un indicateur basique comme le stochastique. Observez-le : il est toujours baissier (pastille verte).

De deux choses l’unes :

A / Si le stochastique se retourne (signal technique) il nous indique tout simplement que le momentum se retourne à la hausse.

Oui, mais pas n’importe où : sur le support graphique majeur que nous avons identifié précédemment. Nous aurons donc une probabilité – en notre faveur – que ce support occasionne au moins un rebond.

Dans ce cas, il est possible de prendre position à l’achat en prenant position rapidement en utilisant l’UT journalière, pour jouer un support mensuel/hebdomadaire. Le tout en plaçant un stop à 2% du point d’entrée.

Et pour viser dans un premier temps une remontée des prix vers le précédent point haut relatif imprimé par les prix : c’est-à-dire vers 134 euros. Soit, environ 8% de potentiel pour 2% de risque.

B / Si le stochastique ne se retourne pas et continue de sonder à la baisse, alors, la probabilité que le support majeur soit enfoncé sera extrêmement forte.

Et, dans ce cas, il sera urgent de ne surtout rien faire et de s’abstenir.

Pourquoi en cas de signal de cassure je ne prendrais pas une position de vente à découvert ?

Tout simplement toujours et encore à cause des principes de money management et la gestion du risque qui y est associée.

Car, en cas de vente à découvert sur des niveaux de 119/120 euros (une fois la cassure du support validée), il faudrait alors sans doute placer le stop au-dessus du dernier point haut . C’est-à-dire vers 134 euros. Soit à plus de 10%.

10% de risque sur un trade ? Hors de question !

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Signal en approche sur LVMH”

  1. LVMH – Signal en approche. Comment le jouer : http://t.co/WHdnpr6CqS

Laissez un commentaire