Si les GAFAM et les « licornes » se mettent à genoux, il n’y a plus qu’à faire ses prières !

Rédigé le 26 octobre 2018 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Fangman est triste : Amazon et Google déçoivent

FANGMAN fléchit. Crédit : Time Warner (Freakazoid)

Il n’aura fallu que quelques minutes aux indices américains pour effacer leurs gains de la veille, et à peine une heure de plus pour menacer ou même enfoncer leurs planchers annuels.

Ainsi, le Nasdaq dévisse de -3,4% vers les 7 070 points et cette contre-performance doit beaucoup à la chute de 9% (vers les 1 620$) du titre Amazon, deuxième capitalisation boursière planétaire derrière Apple.

Malgré une correction de 18% en quatre semaines, Amazon affiche encore un gain de 38% depuis le début de l’année, contre 3% pour le Nasdaq.

Amazon et Google déçoivent

Alphabet pèse également sur la tendance. Le géant de Mountain View a raté le consensus de chiffre d’affaire au troisième trimestre alors que la hausse de ses dépenses (utilisée pour motiver les annonceurs en direct) a rogné sa marge opérationnelle.

Mais le « gadin du jour » frappe de plein fouet la « licorne » Snap qui plonge de 15% après avoir dévoilé une baisse de deux millions d’utilisateurs actifs quotidiens de Snapchat (à 186 millions contre 188 millions à fin juin).

Un bureau d’analyse (Canaccord Genuity) abaisse son objectif de cours de 12$ à… 8$ (cela paraît assez radical).

Malgré tout, Canaccord pêche encore par excès d’optimisme puisque Snap s’enfonce sous les 5,85$, soit une dégringolade de 52% par rapport au cours cible !

Il ne faudrait pas que ce genre d’exemple devienne trop fréquent, sinon des scénarios boursiers à glacer les sangs seraient à redouter d’ici fin décembre à Wall Street et sur le Vieux Continent !

Marchés actions : et si la lumière venait des penny stocks ?

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire