Si James Bullard est cool, tout est cool. Non ?

Rédigé le 25 février 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

James Bullard, membre réputé très colombe et dans la Cool Attitude de la Fed, répond à une longue interview sur CNBC. Près d’une heure de direct et une maîtrise parfaite de sa communication.

Si James Bullard est cool, c’est que tout est cool. Non ?

Même très décontracté, James Bullard ne lâche aucun scoop. Il ne dévoile rien que ses autres collègues n’aient déjà évoqué. Il reprend surtout, presque mot pour mot, les arguments de sa patronne, Janet Yellen :

« Le système bancaire est plus solide qu’en 2007/2008… mais la question du Too Big To Fail n’est pas entièrement résolue. Les grandes banques n’innovent pas assez et doivent réfléchir à repenser leur modèle… Pas tout de suite bien sûr, mais dans une perspective décennale ».

« Il n’y a pas de crise systémique à l’horizon, les problèmes de dettes des groupes pétroliers sont gérables, il ne faut pas faire de généralités, chaque dossier est différent, traitons les sujets au cas par cas ».

« La Fed doit se montrer transparente dans sa communication, sa crédibilité est intacte et sera préservée de cette façon ».

Interview de James Bullard sur CNBC : cool jusqu’au bout !

Contrairement aux analystes de JPMorgan, James Bullard ne pense pas que les taux négatifs soient une folie. Il présente le profit idéal du type qui n’aura rien vu venir… et qui aura su rester cool jusqu’au bout !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire