Western boursier : shorter d’abord, expliquer le sell-off ensuite

Rédigé le 9 février 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Il en va des marchés comme de la légende de l’Ouest dans les vieux westerns s’agissant des voleurs de chevaux : pendre d’abord, juger ensuite.

Les grosses mains vendent d’abord, la raison du sell-off sera expliquée par la suite : d’abord la baisse, ensuite les mauvaises nouvelles.

Sans que cela n’explique en rien le plongeon des indices US sous leurs planchers moyen terme, le seul chiffre du jour, le State Street Investor Confidence Index (indice mondial de confiance des investisseurs I) recule de -1,7 points au mois de janvier, pour s’établir à 108,8.

Pourquoi cela devrait-il émouvoir Wall Street ?

Tout simplement parce que le recul de la confiance résulte d’une baisse de plus de 2% (de 110,5 vers 108,8) de l’indice de la confiance en Amérique du Nord (USA, Canada). Ce qui est plus sévère que les -1,5Pts de l’indice en Asie (tandis que l’Europe resterait stable).

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire