Pétrole : le scénario le plus noir, un retour vers l’enfer pour le « shale oil »

Rédigé le 19 août 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

La hausse hebdomadaire des stocks de pétrole publiée par l’agence américaine AIE fait voler en éclat le support des 42$ sur le « WTI »: entre 42,5$ (plancher de la mi-mars) et 42$ (de la mi-août), il était difficile de parler de signal baissier majeur.

A 41,4$, le doute n’est plus permis et les couteaux sortent des manches des vendeurs à découvert: ils passent à l’attaque et ils ne feront pas de quartier.

Ils vont « découper » le cours du « Brent » et du WTI avec des objectifs situés probablement 10% plus bas… et le WTI pourrait bien chuter jusque vers 35/35,5$, ce qui ne manquera pas de provoquer un séisme – potentiellement dévastateur – parmi les extracteurs de shale oil qui vivent à crédit depuis 2010 et sont financièrement à l’agonie.

Conclusion : se tenir également à l’écart des banques américaines exposées sur les géants de l’énergie US.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire