Les services aux entreprises : un rempart à la crise

Rédigé le 19 septembre 2012 par | Mid et Small Caps Imprimer

Par Pierre Havez

Marre de parler de la crise à longueur de journée ? Rassurez-vous, certains secteurs de l’économie française se portent très bien et ne pâtissent pas du tout des problèmes économiques et financiers rencontrés par le Vieux Continent. Vous donnez votre langue au chat ? La réponse est pourtant simple : il s’agit des services aux entreprises.

BUREAU VERITAS, au sommet de son art

L’Hexagone compte deux acteurs majeurs sur le secteur des services aux entreprises dont le numéro deux mondial : BUREAU VERITAS (FR0006174348). L’autre grand groupe français du secteur est la société EUROFINS SCIENTIFIC (FR0000038259), trois fois plus petit que son concurrent en termes de chiffre d’affaires. Depuis le début de l’année, ces deux entreprises affichent des performances boursières à faire pâlir plus d’une capitalisation.

BUREAU VERITAS fait figure d’élève modèle depuis plusieurs années. Sa dernière publication semestrielle ne déroge pas à la règle… Au cours des six premiers mois de l’année 2012, le groupe, spécialisé dans les services d’évaluation de conformité et de certification, a enregistré une activité de 1,86 milliard d’euros, en augmentation de 14,7% par rapport au premier semestre 2011.

Le groupe n’oublie pas non plus de soigner sa rentabilité. Le résultat net s’améliore ainsi de 15,2% à 189,2 millions d’euros. La crise semble bien loin… En termes de perspectives, BUREAU VERITAS pense même dégager sur l’exercice complet une forte progression de son activité et de sa rentabilité opérationnelle, en adéquation avec les ambitions du plan stratégique.

BUREAU VERITAS (FR0006174348) Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ces très bonnes performances sont saluées par la Bourse, l’action s’adjuge près de 35% à 75,91 euros depuis le premier janvier 2012 à la clôture du 18 août dernier. Je n’ose vous parler de la performance sur trois ans qui culmine à près de 110%…

EUROFINS SCIENTIFIC, à fond la forme

Si cette prouesse vous convainc, vous allez également adorer l’exploit d’EUROFINS SCIENTIFIC… Le spécialiste en services d’analyse à destination des industriels, de l’agroalimentaire, de la cosmétique et de la pharmacie, a publié d’excellents résultats intermédiaires. Entre janvier et juin 2012, la société a vu ses ventes grimper de 29,1% en comparaison à l’année dernière, à 480,4 millions d’euros.

Tout comme BUREAU VERITAS, la rentabilité est soignée. Le bénéfice net s’envole de 44,4% à 34,6 millions d’euros. Vous pensez à un coup d’essai ? C’est loin d’être le cas, la direction a relevé pour la deuxième fois consécutive son objectif d’activité au cours de l’année et vise dorénavant un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d’euros contre 950 millions et 900 millions auparavant. Cette confiance se confirme encore à moyen terme puisque le management souhaite multiplier par deux ses ventes pour dépasser le cap des 2 milliards d’euros d’ici 5 ans.

Ces perspectives plus que flamboyantes ravissent les investisseurs. Depuis le 1er janvier 2012, l’action bondit de plus de 83% à 103,15 euros. Sur trois ans, la variation ferait presque fait peur : + 209%.

EUROFINS SCIENTIFIC (FR0000038259) Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Vous l’avez compris le secteur se porte bien et les perspectives sont attrayantes ; il n’est pas déraisonnable de penser que les deux sociétés vont continuer à s’apprécier… En termes d’analyse graphique, les deux entreprises évoluent sur des niveaux de prix proches des plus-hauts historiques. Il est donc difficile de prédire une zone de prix à atteindre, on peut juste leur souhaiter bon vent… et les surveiller de près !

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

Ce pays aussi risque la faillite : méfiez-vous !

On n’en parle pas mais ce pays épargné pour le moment par la crise qui balaye la zone euro est sous le coup de 4 menaces capables de l’envoyer grossir les rangs des pays en faillite.

Notre spécialiste a mené l’enquête sur les répercussions qu’une faillite de ce pays pilier de la monnaie unique, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses conclusions sont effrayantes.

Quel est ce pays ? Quelles mesures mettre en place pour vous protéger ? Toutes les réponses sont ici.

Laissez un commentaire