Serait-ce le début de l’ère du Tout le monde reprend ses billes ?

Rédigé le 9 mai 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Wendel (FR0000121204) se désengage de Saint Gobain (FR0000125007 cession de 5,3% du capital sur 17,2% détenus depuis 2007 la semaine dernière), Blackrock (US09247X1019)  réduit la voilure sur Michelin (FR0000121261) et Sanofi (retour sous les 5% du capital dans les 2 cas) 15 jours après des ventes de blocs concernant Unibail et BNP Paribas (FR0000131104), Pfizer qui renonce à sa fusion à 160 Mds$ avec Allergan, Halliburton qui jette l’éponge après 2 ans de bataille juridique pour s’emparer de Baker Hugues… tout cela fait beaucoup d’annonces en l’espace d’une dizaines de jours (la fusion Orange/Bouygues a également échoué après avoir mobilisé des armées d’avocats durant 3 mois).

Et le message est le même quel que soit le « sujet » : tout le monde « reprend ses billes ».

Les holdings réduisent la voilure (il semble que ce soit le bon moment pour alléger les portefeuilles de participations, les titres sont chèrement valorisées), les entreprises renoncent à leur projets grandioses (pas sûr que fusionner produise de la valeur).

Alors bien sûr, il y a toujours l’exception qui confirme la règle, avec Total (FR0000120271) qui propose 950 Mns€ pour racheter SAFT (FR0010208165)  : la logique industrielle est dans ce cas difficilement critiquable.

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire