Ce serait le bon moment pour la BCE d’intervenir…

Rédigé le 23 octobre 2018 par | Analyses indices, Europe, Indices, sociétés et marchés, US Imprimer

Le S&P500 (-2,2%) qui décroche sous le support des 2 720 points, le Dow Jones sous les 25 000 points (trou d’air de -510 points), une douzième séance de repli sur une série de 14 (pire mois boursier depuis septembre 2011), une ruée sur la principale valeur défensive du Dow, McDonald’s, porté par des ventes solides au T3, le DAX qui dévisse de 2,5%, le CAC40 qui teste les 4 960 points (objectif induit par la sortie de corridor 5 250/5 550)… il est temps que la glissade s’interrompe car les indices flirtent avec la sortie de route.

Graphe des cours de Bourse des principaux indices le 23 octobre 2018

Et contrairement aux circuits de F1, ni champs de graviers, ni colonnes de pneus pour freiner les bolides en douceur : l’alternative la plus probable, c’est le platane ou le ravin.

Il serait temps que la BCE envoie la « safety car » sur la piste pour ralentir la course et calmer les esprits les plus échaudés, afin d’éviter un grand carambolage en Europe.

Le secteur bancaire italien en phase critique

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Laissez un commentaire