Le CAC40 efface la moitié de ses pertes initiales… dans l’espoir de nouvelles propositions ?

Rédigé le 29 juin 2015 par | Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

CAC 40

Il faut bien faire rêver les marchés… et surtout offrir aux « grosses mains » l’occasion de saisir fermement la barre qui actionne la sortie de secours pendant que les autres opérateurs s’affolent dans le noir.

Après la gigantesque intox de lundi dernier (« la Grèce ne peut pas ne pas accepter le compromis que les créanciers lui imposent, le Grexit est formellement exclu »), voici que Juncker vient murmurer aux oreilles des vendeurs tétanisés : « il y a encore des l’espoir, j’ai des propositions à formuler ».

Ébranlés dans leur conviction baissière, les mains tremblantes renversent leurs positions à l’achat (après-tout, la BCE est là, elle pourrait porter son QE à 100 Mds€ par mois au besoin d’après une rumeur qui circule depuis samedi) : c’est toujours 2% de gagnés pour les vendeurs….

Plus d’infos sur le feuilleton grec…

Pour savoir comment vous devez gérer votre patrimoine, débancariser votre épargne et agir pour vous protéger, dossier exclusif ici.

 

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire