SCOR – Touchdown sur objectif

Rédigé le 2 janvier 2014 par | Big caps Imprimer

Parcours étonnant du titre SCOR SE (FR0010411983). A vrai dire, ce ne sont pas les 130% de hausse engrangés depuis mi-2011 (pastille verte) qui m’interpellent, mais plutôt la tendance en ligne (canal bleu foncé) que l’action a développée suite à la cassure à la hausse de sa zone de résistance long terme (légèrement en dessous des  18 €, rectangle vert). Sur Natixis, dont je vous ai parlé le 24 décembre, on observait aussi une tendance en ligne et c’était un signal pour shorter le titre. Pourtant, ce genre de comportement (avancée en ligne droite, sans volatilité et sans retracement) est rare sur des Unités de Temps lourdes comme l’Hebdomadaire. Surtout que cette hausse s’est faite dans des volumes d’échange constamment en baisse (flèches rouges sur volumes). Autrement dit, cette hausse (fulgurante mais sans participation) est sans doute du fait de quelques fonds ou « grosses mains » qui ont régulièrement acheté l’action et à petites doses. 

Le consensus de marché (analystes et fonds justement) donne un objectif de cours globalement vers 28€. En ce moment, SCOR se trade autour des 26,30€.

 

A la simple lecture graphique je pense pour ma part qu’il est probable que la zone de résistance, se situe vers 27 / 27.5 € ; voici pourquoi :

Un faisceau de triple résistances barre la route. 

Ces résistances sont composées de :

1 – Résistance du canal haussier (bleu clair). C’est du très long terme – elle débute en 2004.

2 – Résistance probable horizontale de long terme (rectangle violet) calculée par report d’amplitude du mouvement de l’action (flèches orange)

3 – Résistance du canal haussier (bleu foncé).

Les trois résistances se regroupent sur les mêmes niveaux (pastille orange). A une encablure à peine de l’objectif et consensus de marché des 28 €. 

 

Conclusion : 

Pour faire simple et dans un tel cas, il me semble sage de prendre vos profits si vous êtes en position sur le tire et d’attendre tranquillement sur le banc de touche de voir comment les prix vont réagir à l’abord de ces résistances multiples.

Ensuite deux solutions :

A / le titre continue son ascension et casse directement la zone de résistance ? (c’est un scenario assez improbable toutefois). Alors un pullback sur cette ancienne résistance devenue support offrira un nouveau point d’entrée pour continuer à travailler le titre.

B / En cas d’arrêt de la tendance en ligne et de la cassure de son canal, les prix devraient alors revenir tester une dernière fois leurs plus hauts. Dans ce cas, nous verrons si il est opportun de vendre à découvert le tire. 

Mais pour l’instant, contrôle du risque oblige, prendre ses profits et / ou rester sur la touche me semble être la meilleure des approches.

Bonne année et bon premier trade de l’année !

 

 

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire