SCOR – A intérêt à assurer, aucun faux pas n’est permis !

Rédigé le 10 juillet 2017 par | Actions, Algos Imprimer

Ces derniers temps, le marché grouille de valeurs qui non seulement ont atteint l’objectif « fondamental » donné par le consensus, mais qui en plus approchent de résistances de long terme. Il en faut très peu pour que les indicateurs techniques donnent le signal d’une consolidation.

La saison des publications de résultats a commencé ; pour ces valeurs, inutile de préciser qu’elles ont intérêt à faire « mieux que prévu » pour pouvoir ne serait-ce que maintenir leur niveau. C’est le cas de SCOR SE (FR0010411983 – SCR). Fondamentalement, l’objectif de valorisation se situe à 34,25€ (allègrement dépassé).

Graphiquement, la valeur est maintenant très proche d’une résistance de long terme (« R ») qui marque aussi son plus-haut historique. J’ai travaillé par report d’amplitude sur le graphique, et les flèches verticales orange et bleues mettent en évidence les principales zones de support ou de résistance (les rectangles horizontaux).

Scor en données hebdos Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Toujours graphiquement, depuis mi-2016, SCOR a accéléré dans un canal haussier que le titre a invalidé en mai/juin. Classiquement, le titre tente un pull-back sur l’ancien support (devenu résistance) de ce canal : il devrait revenir toucher la petite pastille rouge.

Un dernier point technique celui-là : depuis que la valeur a quitté son canal haussier, le flux acheteur s’est tari (pastille orange sur indicateur de flux OBVD) et semble même passer négatif sur les dernières bougies (ce que nous allons vérifier sur le prochain graphe).

A ce stade, l’état de surchauffe ne fait pas de doute pour moi. Mais une valeur peut rester en « surchauffe » pendant longtemps, donc nous devons attendre la validation d’un signal technique clair venant indiquer le début d’une consolidation.

Rotation baissière sur SCOR : les acheteurs ne sont plus là

En zoomant sur la vue journalière, la dynamique à court terme du titre apparaît clairement :

Scor en données hebdos Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Graphiquement, la valeur est toujours haussière et suit une dynamique positive dans le canal orange.

J’ai reporté les deux niveaux de support (S1) et de résistance (R) qui apparaissaient sur le cadrage long terme.

Mais là, attention aux signaux donnés par l’indicateur de flux OBVD. Si en vue hebdomadaire nous avions une suspicion de début de flux négatif, en vue journalière, il n’y a plus aucun doute : les investisseurs lâchent progressivement le titre à l’approche de la zone de résistance graphique « R ». Un flux négatif apparaît clairement (flèche bleue sur OBVD).

Comme quoi, une valeur peut continuer à monter (pendant un certain temps) avec un flux négatif ; c’est ce que l’on appelle une « rotation baissière ». Il suffit que les hausses se fassent dans de petits volumes et que les bougies baissières soient plus étoffées au niveau des transactions. Ce genre de mouvement est particulièrement instable, fragile et dangereux car à la moindre anicroche, le retournement peut être extrêmement brutal : les vendeurs sont prêts.

Quel signal technique surveiller sur SCOR ?

Techniquement, la MACD va rapidement se retrouver confrontée à sa résistance, marquant les niveaux d’impulsion maximum atteints par la valeur : c’est le rectangle horizontal rouge dans la fenêtre MACD.

Il ne suffit plus que d’un signal baissier de la MACD alors que le titre plafonne sur sa résistance historique « R » pour que le retournement soit rapide et agressif. Le premier objectif sera alors un retour sur le support intermédiaire « S1 » au minimum ; un retour sur le support S2 serait tout à fait dans les « cordes » et les habitudes de SCOR.

Un e-mail qui vous rapporte 16%... 20%... 25%... 40%...Rien de plus banal qu’un e-mail.

Pourtant celui-ci pourrait vous apporter des plus-values de 16%… 20%… 25%… 40%…

Plusieurs fois par semaine.

Pour recevoir gratuitement ces e-mails pendant 14 jours, cliquez-ici

 

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “SCOR – A intérêt à assurer, aucun faux pas n’est permis !”

  1. Bonjour, concernant votre analyse du titre SCOR, votre premier graphique en
    hebdo, fait apparaître une valeur du titre en novembre 2016 autour de 36€, et sur le 2ème graphique en journalier à 34€ à la même période, pourriez-vous m’expliquer cet écart,
    Merci d’avance
    Pierre Leroy

Laissez un commentaire