Un risque baissier sur Schneider Electric

Rédigé le 9 novembre 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Schneider Electric (FR0000121972) débute la semaine en baisse alors qu’UBS a dégradé la valeur. L’intermédiaire financier conseille désormais de vendre le titre (contre un avis « neutre » auparavant) avec un cours cible abaissé de 51 à 45 € (soit une chute de près de 12%).

Le cours de Schneider Electric au 9 novembre 2015

Graphiquement, on retrouve cette lecture prudente alors que le titre teste une importante zone de résistance située autour des 58 €. Cette région de prix correspond en effet à la fois à la cible théorique d’un ancien double creux inscrit le mois dernier (cf. la zone cerclée  et kes  flèches noires à double sens) mais également au contact avec une oblique descendante de moyen terme (cf flèches rouges).

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire