Scéil : le génie régénératif sort de la lampe de Cellectis

Rédigé le 9 juillet 2013 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Par G. Habault

La biotech française Cellectis (FR0010425595) vient d’annoncer le lancement d’une offre, Scéil, qui propose au grand public de stocker certaines de leurs cellules et ceci en vue de pouvoir, à l’avenir, régénérer leurs organes.

Techniquement, quelques millimètres carrés de peau sont prélevés chez le donneur. Une part des cellules de peau extraites est alors « reprogrammée » pour devenir des cellules souches ayant la capacité de donner de nombreux types de tissus. Ce sont des cellules souches pluripotentes induites, les iPSC. Les cellules de peau et les cellules transformées sont ensuite conservées à très basse température pour des décennies.

Les iPSC ont récemment supplanté les cellules souches embryonnaires car elles proviennent tout simplement du patient lui-même. Ceci résout ainsi les problèmes éthiques et techniques. Il n’est plus nécessaire de prélever des cellules à des embryons humains.

L’idée est clairement de réaliser une sauvegarde cellulaire des individus en pariant sur les technologies futures issues de la médecine régénérative. Au service de base d’un montant de 47 000 euros, il faut ajouter un montant de 500 euros annuel après la troisième année de conservation. Il ne fait aucun doute que ces montants paraîtront extrêmement attractifs surtout dans des pays où les frais de santé sont importants.

Mots clé : - - -

4 commentaires pour “Scéil : le génie régénératif sort de la lampe de Cellectis”

  1. RT @SCConfidentiel: #Scéil : le génie régénératif sort de la lampe de #Cellectis @GHABAULT http://t.co/StrVAD0sXu

  2. well done! RT @GHABAULT RT @SCConfidentiel #Scéil : le génie régénératif sort de la lampe de #Cellectis @GHABAULT http://t.co/PWUvrcLazL

  3. @Sachakin @SCConfidentiel Perso j’aime beaucoup le titre ^^.

  4. Scéil : le génie régénératif sort de la lampe de Cellectis – Small Caps Confidentiel http://t.co/huwQYQe9oX via @sharethis

Laissez un commentaire