La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

La saison des résultats

Par Eric Lewin30 Août 2011

En fin de semaine dernière, j’évoquais une reprise technique sur les actions. Celle-ci a eu lieu avec des performances positives pour tous les indices, même si l’indice CAC Small s’est contenté d’une progression de 0,7% tandis que l’indice Alternext a pris 0,6%.

Je retiendrai de cette fin de semaine qu’on a frôlé la correctionnelle, vendredi, après l’annonce d’une faible croissance américaine au deuxième trimestre, révisée à seulement +1%.

Le CAC 40 a perdu plus de 3% en séance avant de se redresser et de ne perdre « que » 1% en clôture… C’est un changement important par rapport à début août où les fins des séances étaient souvent cauchemardesques avec de lourdes pertes. Les investisseurs ne sont pas encore véritablement acheteurs mais ne veulent plus vendre leurs actions à n’importe quel prix.

La peur semble quitter peu à peu les marchés

La peur ne règne plus en maître sur les marchés actions. Vous voulez un exemple précis ?

Prenez le VIX*, l’indice de la peur mesurant la volatilité du marché américain… Il évolue actuellement à des niveaux deux fois moins élevés qu’au lendemain de la faillite de Lehman Brothers. Je persiste et signe… Je pense qu’il faut commencer à acheter des actions et je ne serais pas surpris que l’on regagne environ 7 à 8% supplémentaires avant d’éventuellement rebaisser.

Pour être plus précis, un retour sur 3 380 points n’aurait rien de scandaleux dans le contexte actuel. Tout dépendra des statistiques américaines mais également de nombreux résultats des entreprises publiés ces prochains jours.

Il y a actuellement un vaste débat sur la révision à la baisse des croissances des bénéfices des entreprises du CAC 40 et les estimations des chiffres bougent sans cesse. Une hausse de 8% est prévue alors qu’il y a quelques semaines, on annonçait 13% !

Pour les small et mid caps, la grande saison des résultats semestriels s’ouvre cette semaine avec de nombreuses publications que l’on guettera avec attention. Au-delà des chiffres, il faudra suivre de près les guidances (ou les perspectives pour employer un français plus correct).

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

Avez-vous ces cinq valeurs en portefeuille ?

Elles pourraient être la clé des profits en 2011, malgré la crise : solidement, facilement et en toute simplicité. Mettez-les au fond de votre portefeuille, oubliez-les… et rendez-vous en fin d’année pour voir où en sont vos profits !

Tout est là

_______________________________________

Quelques résultats à regarder de près

Parmi les principaux résultats semestriels attendus cette semaine, citons notamment Damartex (FR0000185423) qui vient de faire ses grands débuts sur Alternext ou encore Hi Media (FR0000075988) dont la communication sur une cession du pôle micro-paiement attendue depuis des semaines laisse vraiment à désirer.  Le titre, en recul de 18,4% en un mois, est redevenu une small caps avec une capitalisation boursière de 137 millions d’euros (mero). Eh oui le krach vraiment laissé des traces…

Il ne faut pas oublier des sociétés massacrées ces dernières semaines et qui publieront également leurs résultats.

Des valeurs en chute mais pas inintéressantes pour autant

Il sera intéressant de surveiller Netgem dont le cours de Bourse a chuté de 20% en trois mois. Le premier semestre a été difficile avec un chiffre d’affaires en recul de 42%… Mais quid des résultats et surtout du développement à l’international pour le spécialiste des solutions de télévision par Internet ?

GFI Informatique (FR0010006163) est également attendu au tournant. La SSII a renoué avec la rentabilité l’an dernier en dégageant un bénéfice net de 12 mero. La recovery est en marche. De bons résultats en fin de semaine et c’est un cours de Bourse qui devrait progresser après une chute de 19% en un mois. N’oublions pas quand même que la valeur se paye sur un PER 2011 de 9 et qu’elle est, de par son tour de table, l’une des rares sociétés du secteur clairement opéable.

Fleury Michon (FR0000074759), une des seules actions à avoir bien résisté en ne cédant que 6% en un mois, publiera également ses semestriels. Il sera intéressant de voir comme le groupe agro-alimentaire a résisté dans un contexte marqué par une envolée des matières premières et une pression constante de la grande distribution en matière de prix. Le chiffre d’affaires de Fleury Michon a progressé de 10,8% au premier semestre, ce qui est une bonne performance. Mais la rentabilité pourrait être impactée…

Nous surveillerons également les publications de Guillemot (matériels et accessoires de loisirs pour PC et consoles) ou encore de Latécoère (aéronautique). Il faudra aussi suivre avec attention les résultats d’Osiatis que je vous ai conseillé à l’achat en fin de semaine dernière. J’attends de revoir la direction du groupe dans les prochains jours avant de vous livrer une longue analyse de cette société.

Vous avez peut-être remarqué que je mets moins l’accent sur les analyses de société sur le site Small Caps Confidentiel. Mais en ce moment, je préfère mettre l’accent sur l’ambiance générale des marchés pour vous aider à mieux appréhender ce qui se passe. De toute façon, avec des valorisations divisées par deux voire par trois, il y aura de belles opportunités.

J’ajoute que de nombreux P.-D.G. préfèrent actuellement se concentrer sur leur business et n’ont pas le droit de communiquer avant les publications semestrielles. Pour avoir parlé néanmoins en off avec certains, je perçois tout de même une certaine prudence actuellement, liée au fait que les perspectives semblent plus difficiles à établir dans ce contexte macro-économique beaucoup plus morose… Mais ne vous inquiétez pas trop tout de même. Je vais continuer à voir de plus belle les dirigeants pour vous faire vivre de l’intérieur ce monde des small caps si intéressant !

* Décryptage : VIX

Le VIX est un indicateur utilisé par les marchés américains. C’est le CBOE (Chicago Board Options Exchange) qui fournit cette donnée tous les jours. Elle est calculée de la manière suivante : on fait la moyenne des options d’achats et des options de ventes qui ont été faites sur le S&P 500. Cet indice sert à mesurer la volatilité. Le 24 octobre 2008, le VIX a atteint son plus haut niveau à 89.53.

photo auteur

Eric Lewin

Rédacteur en Chef de La lettre PEA et de Mes Valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de « La lettre PEA » des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

Eric Lewin est également rédacteur en chef de « Mes Valeurs de Croissance » et fait bénéficfier ses lectuers de conseils de tout premier ordre pour profiter du potentiel exceptionnel de croissance des Mid & Small Caps.

Voir les articles de Eric Lewin

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :