Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Saint-Gobain publie jeudi : faut-il acheter ou vendre ?

Rédigé le 20 février 2017 par | Actions, Big caps Imprimer

Saint-Gobain (FR0000125007-SGO) présentera ses résultats annuels jeudi prochain (le 23 février). Le consensus de marché lui accorde une valorisation de 48€, niveau que la valeur vient de toucher avant de refluer directement sur les 45,5€.

Or si 48€ est un objectif « fondamental », ce niveau correspond aussi à une méga-zone de résistance graphique de très long terme (le rectangle horizontal violet sur le graphe en unité de temps mensuelle).

Regardez la réaction des prix lors des contacts des prix (pastilles orange) avec ce niveau ! Ils confirment très nettement l’existence de cette « zone dure ».

SAINT-GOBIN en données journalières
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ajoutez à cela que cette résistance correspond aussi au 50% du retracement de Fibonacci et vous en concluez, tout comme moi, que Saint-Gobain n’a pas intérêt à se rater lors de sa publication ! Anticipez dès maintenant le risque de repli de SGO sur les 40€. Pour se préparer au mouvement à venir et gérer la position, je vous propose de zoomer sur le graphe journalier. J’y ai reporté la zone de résistance mensuelle et la dynamique haussière par le canal haussier bleu.

SAINT-GOBIN en données journalières
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le support des 40€ correspond au retracement de 38% de Fibonacci qui apparaissait aussi en mensuel.

A présent, la gestion des positions est bien plus claire. Si lors de l’annonce des résultats, le titre casse son canal haussier bleu alors attention :
– le prochain support est à 40€ ;
– cela voudra dire que la zone de résistance des 48€ sera confirmée et qu’il faudra penser à prendre vos bénéfices au risque de revenir sur les 40€.

En cas de bonne publication, faut-il jouer SGO à la hausse ?

Maintenant, si la valeur accélère à la hausse et franchit la résistance ? Faudra-t-il suivre le mouvement et acheter ou renforcer ? Non et NON pour trois raisons :

1 – mauvais timing : pour tenter un trade haussier, mieux vaut attendre un pull back sur cette résistance ;

2 – potentiel limité : l’objectif sur le CAC40 est proche (5 150 points, soit à quelques points seulement) avant d’entrer dans une forte zone de turbulence ; Le potentiel de hausse sur SGO se situerait vers 55€ (retracement de 61,8% sur le graphe mensuel), soit à environ 13%… MAIS, problème : le stop sera placé très loin.

3 – mauvais money management : si vous voulez jouer la cassure de la résistance à la hausse, où allez-vous placer votre stop ? Sous le dernier point bas, c’est-à-dire sous le support « S » des 45€. Cela représente un risque de plus de 6%, ce qui est énorme vu que le potentiel est de 13% : le ratio de risk/reward est alors de 2, et donc insuffisant pour moi pour prendre le trade. Personnellement, je n’interviens que sur un ratio de risque/rendement de 5 au moins. Cela veut dire que je risque 1 pour un potentiel de 5. Et c’est comme ça que je vis de mon trading depuis plus de 20 ans !

Algos

VIVEZ DU TRADING

Gilles Leclerc est expert en trading. Depuis plus de 10 ans il vit de cette activité… et a enfin décidé de dévoiler ses secrets.

Découvrez maintenant sa stratégie unique : elle lui permet de prédire à l’avance l’évolution des cours, savoir quand acheter… et quand vendre. Cliquez ici

En vous souhaitant une excellente semaine,

Gilles,

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire