Comment « trader » le dollar par l’intermédiaire des actions

Rédigé le 13 janvier 2011 par | Apprendre la Bourse, Big caps Imprimer

Responsable d’un service de trading sur CFD

Cela ne vous aura pas échappé. Pour la première semaine de l’année, le billet vert a été fortement recherché.

Ainsi, la parité EURUSD a chuté de plus de « cinq figures » depuis ses plus hauts de mardi dernier — elle était alors à 1,34$ ; nous étions déjà revenus vendredi dernier sur les 1,29$.

Dans ce contexte, il m’a semblé opportun de revenir sur les conséquences des mouvements sur le Forex. Quelles implications, pour nous, investisseur actions ? Surtout : comment gagner de l’argent avec ?

Pour illustrer cela, j’ai choisi de revenir sur un trade effectué dans mon service de trading Agora CFD début novembre sur Safran.

La théorie des ondes de choc
Avant toute chose, la question que vous vous posez très certainement est de savoir pourquoi Safran ? La réponse est simple : la valeur est basée sur la théorie des ondes de chocs.

En fait, l’idée est de vous montrer que dans tout mouvement, nous avons toujours un signal avancé qui apparaît sur les actifs liquides. L’argent rentre d’abord sur le plus « gros » et donc le plus « liquide » puis, ensuite, sur le moins liquide.

En l’occurrence, regardez ce qui s’est passé sur EADS dès le 3 novembre dernier. Comme vous le pouvez le constater sur le graphique ci-dessous, un avalement baissier est apparu sur EADS dès le 3 novembre.

Graphique: EADS (données journalières)Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

EADS a alors perdu 1,5%. C’est là que réside un élément clé : cette baisse est intervenue un jour avant que la même configuration ne se forme sur une valeur dollar « moyenne » et moins liquide — en l’occurence Safran comme nous le verrons plus bas.

Trade sur Safran
Alors que le mouvement constaté la veille sur EADS m’avait déjà mis la puce à l’oreille le 3 novembre au soir, le mouvement du billet vert après la clôture des places européennes est apparu comme une confirmation.

Replaçons-nous rapidement dans le contexte. Nous sommes au début du mois de novembre. Alors que l’on attend de la part de la Fed la mise en place de nouvelles mesures de Quantitative Easing, le dollar est particulièrement attaqué. Cela a été le cas notamment entre les 3 et 4 novembre.

Regardez bien le graphique ci-dessous. Entre la clôture du CAC 40 le 3 novembre à 17h30 et la réouverture de l’indice le lendemain à 9h, l’EURUSD a bondi de plus de « deux figures ». La paire valait 1,40$ le mercredi soir et s’échangeait à 1,42$ le jeudi matin).

C’est en effet souvent sur ce type de décalage overnight que les opportunités sont les meilleures à la reprise des cotations le jour suivant.

Graphique: EURUSDCliquez sur l’image pour l’agrandir.

Ni une, ni deux — alors qu’EADS ouvrait en gap baissier de plus de 2% le jeudi matin confirmant ainsi la tendance du jour défavorable sur les valeurs dollar — je recommande à mes abonnés Agora CFD de rentrer short sur Safran avant 10h.

Pour en terminer sur ce trade, et vous prouver ainsi toute la force de ces corrélations, je souhaite vous rappeler que le CAC 40 a bondi de près de 2% en clôture le jeudi 4 novembre. Safran, à contre courant total, a terminé la séance en baisse de 1,6%. Une belle surperformance facile à exploiter.

Graphique: Safran (données journalières)Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Graphique: CAC 40Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Rendez-vous le prochainement
Si vous souhaitez en savoir plus sur ce type de stratégie des « ondes de choc » ; comprendre comment les repérer, et surtout (le plus important) comment je l’applique au quotidien dans mon service Agora CFD, je vous donne rendez-vous courant février 2011 pour un webinaire spécial sur mes stratégies de trading.

Je reviendrai notamment sur deux trades effectués en fin d’année dernière sur la valeur dollar par excellence : EADS — avec des gains à la clé de 27% et 35%. Je vous détaillerai aussi deux autres opérations faites sur le secteur de la construction, la semaine dernière — deux conseils également gagnants qui se sont soldés par plus de 40% de gains.

N’hésitez pas à me contacter si vous voulez en savoir plus d’ici là ; sinon surveillez bien vos e-mails pour savoir comment participer au webinaire.

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Un commentaire pour “Comment « trader » le dollar par l’intermédiaire des actions”

  1. […] Comme je vous le disais en introduction, le rattrapage peut parfois mettre plus temps à se dérouler. Si ce rattrapage se fait en général en intraday sur les big caps, le "transfert" met, en revanche, souvent quelques jours à se manifester vers les mid caps… comme cela avait été le cas sur le couple EADS/Safran — trade que je vous ai expliqué, la semaine dernière, dans ces mêmes colonnes. […]

Laissez un commentaire