SAFRAN : FIN DE POUSSEE ET CONSOLIDATION EN APPROCHE

Rédigé le 11 février 2014 par | Actions, Big caps Imprimer

Depuis novembre 2012 et la cassure de sa résistance haussière des 30 euros, SAFRAN (FR0000073272) fuse à la hausse sans discontinuer et sans consolidation dans un canal de tendance en ligne (rouge). Si la tendance est ultra haussière, je pense toutefois qu’elle arrive à son terme – à très court terme ; ahahah.

L’action arrive sur de multiples objectifs graphiques et des premiers signaux de décélération se mettent en place. Je vous propose donc de voir comment travailler SAFRAN de façon rationnelle et à l’aide d’un peu d’analyse technique.

____________L’INVESTISSEMENT SCIENTIFIQUE____________

Votre instinct saura-t-il anticiper le prochain krach ? Que disent vos émotions sur l’évolution du CAC 40 ? Votre portefeuille bénéficie-t-il d’un money management précis ?

Votre capital, durement gagné, mérite une stratégie scientifiquement robuste.

Mettez donc un terme à l’aléatoire ! Notre approche exclusivement scientifique à l’investissement vous aidera dans ce sens.

Cliquez ici pour la découvrir

_________________________________________


La vue long terme laisse apparaître

Graphique du cours de Safran en Unité de Temps Journalière

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

  1. La zone de résistance des 54 euros (rectangle violet) est validée suite à un (petit) repli des cours à son contact (pastille jaune). Cette zone de résistance est tracée à l’aide d’une projection suivant la méthode des reports d’amplitude (flèches oranges) qui permet de cadrer l’évolution des cours et de calculer les objectifs potentiels des mouvements d’impulsion.

  2. Cette zone de résistance des 54 euros correspond aussi à l’extension du mouvement haussier de long terme des vagues majeures. Autrement dit A = B (flèches bleues).

DONC :
Pour l’instant, SAFRAN évolue toujours en tendance mais les niveaux atteints risquent de bloquer son avancée. La tendance qui perdure depuis Novembre 2012 (80% de hausse en ligne droite quand même) « me semble » compromise.
Mais vous commencez à connaitre ma méthode, et « me semble que » en me basant que sur l’analyse graphique d’UNE Unité de Temps reste très insuffisant.

Autrement dit, si cette résistance doit faire son office, c’est l’analyse de l’Unité de Temps inférieure (le Journalier qui est 5 fois plus rapide que l’Hebdomadaire) qui doit impérativement donner un signal technique clair de sortie de tendance.

En affinant l’analyse à l’aide de l’Unité de Temps Journalière

Graphique du cours de Safran en Unité de Temps Journalière

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

– Le canal haussier apparait (canal bleu) ;

– Les cours viennent de donner un nouveau signal de hausse en retombant sur la médiane (segment vert pointillé) ;

– L’indicateur de tendance (MACD) se retourne à la hausse sur son axe de propagation (vert + pastille verte) ;

– L’indicateur de Momentum (Stochastique) valide lui aussi le signal de la même façon (pastille verte).

Mais mais mais…

– Le flux de capitaux qui soutient l’avancée du titre donne les premiers signes de faiblesse. La poussée commence à plafonner (rectangle bleu) sur OBV (On Balance Volume) ;

– Pour la première fois depuis longtemps, une divergence baissière du stochastique (segment rouge) a réussi à provoquer une petite consolidation du titre. Le stochastique est un indicateur qui peut donner d’excellents résultats mais UNIQUEMENT dans les marchés de range. Dans des marchés en tendance comme c’est le cas ici, les signaux de divergence vont immanquablement se faire invalider les uns après les autres.

Alors pourquoi se servir d’un indicateur efficace dans un marché en range alors que le marché est en tendance ?

Parce que justement quand, dans une tendance, vous pouvez observer l’activation et la réalisation de divergences inverses, cela veut dire que la tendance a du plomb dans l’aile. Qu’elle perd de la puissance et que le marché commence à passer doucement en range (au minimum). Ce phénomène survient immanquablement à l’approche des supports/résistances majeures qui risquent de provoquer un arrêt de tendance… et par la suite une consolidation (ou pull back dans le cadre d’une tendance baissière).

Ce phénomène permet de « senti » à l’avance le comportement futur du marché et alerte très tôt en analysant son comportement sur des Unités de Temps rapides.

Deuxième petit intermède technique (rapide) si vous me le permettez.

Faites attention à vos signaux

Dans le cas d’un marché en tendance haussière comme c’est le cas ici, ce n’est jamais (ou presque jamais) la première impulsion baissière qu’il faut travailler. Elle n’est jamais qu’une consolidation à portée limitée.

Pourquoi ?

Parce que les « suiveurs de tendance » profitent de la première consolidation pour continuer à se replacer ou se renforcer à la hausse. En pensant que les arbres montent jusqu’au ciel. Et pendant ce temps là… les grosses mains (ceux qui font le marché) en profitent pour déboucler tranquillement leurs positions. Ce sont eux que l’on appelle la « smart money » : ils ont souvent un coup d’avance sur le marché, sortent leurs capitaux, le marché perd de la en volume et se fragilise.

Donc c’est généralement la deuxième (voire la troisième) divergence baissière qu’il faut jouer car elle aura des chances de retourner le marché – puisque les gros sont déjà sortis. Les petits viennent de rentrer dans le mouvement final. En cas de consolidation les stops se mettent à claquer. Et un mouvement d’inversion de tendance ou de consolidation substantielle a alors des chances de se mettre en place.

Autrement dit et pour reprendre au compte de l’analyse technique la Pub d’un célèbre fabricant de rasoirs jetables : « La première lame lève le poil. La deuxième le coupe ».

CONCLUSION :

– Titre toujours haussier ;
– Zone de résistance importante vers 54 euros en Hebdomadaire ;
– Rebond en cours en Unité de Temps journalière ;
– Des signes précurseurs d’affaiblissement commencent à apparaitre.

– En cas de ralliement des prix sur la résistance du canal haussier journalier (zone pastille jaune) ET de l’apparition d’une nouvelle divergence baissière sur le Stochastique, forte probabilité de fin de tendance haussière avec apparition d’une consolidation significative à la clé.
– Premier objectif = retour sur la base du canal haussier oblique de l’Unité de Temps Jour.

Bons trades

Mots clé : - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire