Russie : Joe Biden somme Moscou de rendre la Crimée à l’Ukraine

Rédigé le 7 décembre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Le vice-président américain Joe Biden est connu pour ses gaffes – l’une des raisons qui l’auraient poussé à renoncer à la course à l’investiture démocrate bien que la position officielle reste  « pour des raisons familiales ». Celle du jour s’adresse à la Russie.

Mais aujourd’hui, il est difficile de déterminer si Joe Biden a gaffé ou s’est livré à une provocation téléguidée depuis Washington. Il a profité d’une visite à Kiev pour sommer Moscou de rendre la Crimée à l’Ukraine, annexée par la Russie en 2014 à l’issue d’un référendum d’autodétermination au résultat écrasant rétorquera Poutine.

Il est clair pour l’instant que les accords de paix de Minsk de 2014 (fruits de la médiation franco-allemande, téléguidée depuis Washington, aucun doute n’est permis) ne sont toujours pas respectés, les deux parties s’accusant mutuellement de multiplier les provocations.

Mais en imaginant que Vladimir Poutine – harcelé par l’OTAN et désireux d’obtenir la levée des sanctions économiques occidentales – cède aux exigences de Petro Porochenko, comment l’Ukraine, déjà en crise, ferait-elle pour réabsorber une région à au moins 80% russophone et encore plus en crise qu’elle ?

Comme dirait Sacha Guitry, « si un rival vous subtilise votre femme, il n’est de pire vengeance que de la lui laisser ! »

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire