Blé : l’ascension n’est pas terminée !

Rédigé le 15 novembre 2010 par | Matières Premières Imprimer

Responsable d’un service de trading sur CFD


Vous n’avez pas pu y échapper. Depuis plusieurs mois, les cours des matières premières, même agricoles, ont connu une forte progression. Le blé n’a pas échappé à la règle avec un bond d’environ 60% depuis le début de l’été. Et cette progression pourrait bien se poursuivre d’ici la fin de l’année : offre réduite et demande en hausse continuent de soutenir les cours.

La principale cause l’envolée constatée est à rechercher en Russie, alors que la sécheresse lamine les cultures. La Russie, troisième exportateur mondial de blé, avait alors abaissé sa prévision de moissons et instauré l’arrêt de ses exportations. Les prix s’étaient alors envolés jusqu’à la mi-août.

Depuis la fin de l’été, la fièvre acheteuse s’était un peu atténuée et le boisseau de blé coté sur le CBOT (Chicago Board of Trade) temporisait depuis au-dessus des 650 cents. Après des craintes concernant l’offre sur cette denrée, c’est cette fois depuis début novembre sur la question de la demande que les cours repartent à la hausse. En effet, c’est au tour de la Chine de venir offrir un nouveau soutien aux cours.

Selon les dernières statistiques, les réserves de blé chinois sont faibles et les volumes d’importation devraient en conséquence fortement augmenter l’année prochaine.

Dernier élément à garder en tête, si la faiblesse du dollar venait à se poursuivre, cela ne ferait que renforcer l’intérêt pour la matière.

La figure en continuation nous confirme cette poursuite de la hausse
Comme vous le constatez sur le graphique ci-dessous, une figure de consolidation en triangle descendant semble se former.

Graphique: Blé

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Du côté des indicateurs techniques journaliers, le MACD reste en territoire positif et se maintient au-dessus d’une ligne de tendance ascendante de moyen terme. Alors que les cours repassent au-dessus de la borne haute de la figure (point de contact autour des 700 cents), une nouvelle impulsion haussière pourrait bien être entrain de se former. Aussi, tant que le cours ne revient pas sous les 680 cents, vous envisagerez une accélération de la hausse avec les 860/900 cents en ligne de mire.

Cette zone correspond à l’objectif théorique de sortie de la figure, à savoir la projection de Fibonacci de 100% de la base du triangle reportée depuis le point de sortie. A l’inverse toutefois, une rechute sous les 680 cents conduirait à un nouveau test de la base de la figure située sous les 650 cents.

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire