Russel 2000 : l’éclaireur des marchés est-il bearish?

Rédigé le 27 octobre 2014 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés Imprimer

141027_Russel2000Pour faire suite à ma dernière analyse sur l’Eurostoxx50 et toujours avec pour objectif de mieux appréhender ces marchés particulièrement fébriles actuellement, je vous propose maintenant de nous concentrer sur un nouvel indice « lourd » faisant office d’éclaireur. Pour ce faire, passons donc de l’autre côté de l’Atlantique et intéressons-nous au Russell 2000 (TFXXXX). C’est un indice dont le comportement est largement scruté par les professionnels et gérants de fonds.

Ce que montre une simple analyse graphique de cet indice :

Avec un peu de recul, nous pouvons maintenant cadrer de mouvement de consolidation à l’aide d’un canal baissier maintenant actif (rouge). Canal où l’on peut observer une très forte remontée de la volatilité, c’est-à-dire de la « nervosité » des prix.

Très simplement aussi, vous remarquerez que les plus-hauts (flèches rouges) sont « toujours moins hauts » alors que les plus-bas sont « toujours plus bas ».

A court terme et pour piloter ses positions ou se faire une idée de ce que nous réserve le marché pour son prochain mouvement, il va falloir surveiller de près le développement du canal baissier rouge. Si nous pouvons avoir de fortes réactions haussières au sein de ce canal, elles seront assimilables à des reprises techniques. Tant que les « plus-hauts sont toujours moins hauts », la messe est dite : la dynamique restera baissière.

L’indicateur de momentum (Stochastique Momentum Index – SMI ) arrive en zone de surachat (pastille verte) alors que les prix se rapprochent le leurs résistances. Moralité : comme nous sommes dans un canal actif baissier, tout retournement à la baisse donné par le SMI sera un point d’entrée potentiel à la baisse.

Mais surtout, et c’est là que je voulais en venir : si une nouvelle vague d’impulsion baissière se développe dans cette dynamique de court terme, alors la tendance long terme (celle du canal bleu) risque de vivre ses derniers instants. Et si le support est cassé, on passe d’un risque de correction à un risque de retournement baissier. Et là on change de monde –  et de stratégies de trading à pratiquer…

Dans un monde de bear, tout rebond des prix est à mettre à profit pour shorter le marché. L’inverse de ce qui a prévalu depuis 2009 en quelque sorte.

Donc, cher lecteur, faites bien attention au prochain signal de retournement du SMI. S’il se concrétise dans la dynamique baissière de court terme et que le support lâche, il risque bien de nous téléporter dans une nouvelle galaxie : celle des bears.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire