La rotation sectorielle en faveur des banques américaines peut-elle perdurer ?

Rédigé le 7 juin 2018 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, US Imprimer

banquesLe rallye haussier semble s’interrompre sur le Nasdaq après une série de trois records consécutifs. Rassurez-vous, il a tout de même inscrit un quatrième zénith ce jeudi à 7 697 points dès les premiers échanges, et le Russell 2000 également.

Le Dow Jones, lui, se refait une santé depuis 48 heures, soutenu par les valeurs exportatrices qui profitent de la décrue du dollar, laquelle engendre une hausse mécanique du pétrole qui profite à Chevron (US1667641005-CVX) et ExxonMobil (US30231G1022-XOM).

Surveiller les volumes de crédit

Une petit rotation sectorielle semble par ailleurs se dessiner en faveur des banques. Déjà aux avant-postes au sein du Dow Jones hier soir, elles confirment leur come back ce jeudi, avec des écarts supérieurs à +1%.

Mais attention, car si un petit écartement des spreads leur redonne un peu d’oxygène au niveau des marges depuis quelques jours, les volumes de crédit qu’elles délivrent stagnent voire se contractent légèrement. Cette dégradation du business est à surveiller de très près…

L’étrange accès de faiblesse du dollar

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire