Risque haussier sur CAC40 et S&P500 : un flag et un W !

Rédigé le 26 février 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Ah ! « risque haussier » ! Ce titre volontairement provocateur aura peut-être eu le mérite de retenir votre attention. Ce risque haussier est d’un potentiel d’environ 5% à court terme.

En effet, deux figures graphiques haussières se mettent conjointement en place sur le CAC et le S&P 500. Elles sont très proches d’être validées. Je vais vous les montrer.

Commençons par le risque haussier sur le CAC40

Je vous rafraichis vite fait la mémoire pour mieux comprendre ce que pourrait être la suite des événements.

En début de semaine, les prix étaient au contact des 4.300 pts, notre objectif de rebond depuis la zone des 4.000. Ensuite, une impulsion baissière s’est déclenchée.

Mon article de mercredi essayait de faire le point sur la nature de ce mouvement : simple correction ? Retournement ? Pull back ? Je vous disais : « c’est la nature (force / faiblesse / profondeur / volumes) de cette baisse qui nous permettra d’y voir un peu plus clair « .

Le support sérieux était celui des 4100 points, comme je vous l’expliquais :

« …Tant que nous sommes au-dessus de 4100, nous sommes dans une simple phase corrective du mouvement de hausse (…).

A la hausse ? Si la résistance (segment rouge) du canal baissier est cassée à la hausse, alors l’objectif ressort à 4 500 points. »

Mercredi, les prix ont touché un plus-bas à 4115 points. Ensuite, hier, gap haussier, comme d’habitude, tendance en ligne algorithmique etc… Et c’est reparti à la hausse aussi vite et violemment que la baisse.

Ce que l’on sait à présent c’est donc que la chute de mercredi n’était qu’une simple vague correctrice.

Maintenant attention : il y a un fort risque haussier en débordement des 4300 points car un flag de continuation haussier vient de se former (en bleu sur le graphe et dans l’encart en haut à droite).

160226_CAC40

L’objectif théorique de ce flag se situe à 4550 points, mais je penche plutôt sur un premier objectif à 4450 points, ce qui correspond à un retracement de 50% de la dernière vague de baisse ainsi qu’à la moitié de l’amplitude entre 4600 et 4300 points.

Bref : pratiquement 5% de potentiel de hausse.

Encore faut-il que les indices U.S poursuivent leur hausse car le CAC40 ne pourra pas rebondir seul.

Donc, regardons la configuration du S&P500

Le S&P500 est lui aussi en train de mettre en place une figure à implication haussière et dont la validation (si elle se fait) devrait être imminente.

Cette figure, c’est un « W » de retournement. Il apparait plus clairement en bleu dans le petit encart. En cas de cassure de la zone de résistance (zone 1950 points), une impulsion haussière forte devrait emmener le S&P 500 vers les 2.040 points, soit la résistance (segment rouge) du canal baissier en cours de développement (le support de ce canal étant le segment vert).

160226_SP500

Le Risque haussier est ici aussi de l’ordre des 5%.

Donc la situation est cadrée pour aujourd’hui… peut-être pour lundi (tout va tellement vite !), mais attention au faux départ du CAC qui déborde la résistance des 4300 points au moment où j’écris ces lignes. Le mouvement ne sera validé que si le S&P valide lui aussi figure haussière.

Bon weekend,

Gilles

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire