Ripple, Bitcoin : panique sur les cryptos

Rédigé le 16 janvier 2018 par | A la une, Bitcoin & cryptomonnaies, Taux & Devises Imprimer

Comme je le pressentais dans ma vidéo du jour  – et j’avais terminé là-dessus – les cryptos connaissent leur pire séance depuis le 22 décembre (pour certaines) et le 8 janvier (pour d’autres).

Cryptos : faites-vous partie des FOMO ?

Et là, je n’évoque pas des corrections survenant dans un rally haussier, mais bien des ventes de liquidation après 3 semaines de dérive latérale qui n’ont pas permis de revoir les sommets. C’est donc un scénario gris très foncé qui se dessine pour les derniers entrants. Ceux qui avaient succombé au « FOMO » (Fear Of Missing an Opportunity, comprenez, ceux qui ont peur de rater une opportunité).

Il s’agit d’une franche rupture baissière. Mais nous sommes encore loin d’une phase de capitulation. Les cryptos rentrent en revanche dans un bear market, puisque depuis 9h ce mardi, la tendance haussière moyen et long terme est cassée. Oui, je sais, 9 mois d’ascension parabolique, ce n’est pas du long terme, mais l’échelle de temps a été littéralement écrasé par l’hystérie spéculative).

Warren Buffett n’a cessé d’avertir que la crypto-bulle (celle d’actifs impossibles à valoriser et sans rendement) se terminerait mal.

cryptos bitcoin ripple pourquoi baisse krach Vent de panique sur les cryptos

Elle se termine déjà très mal pour ceux qui étaient en levier puisque certains écarts sont déjà synonymes de ruine pour qui jouait un levier de 2 : -30% sur le Bitcoin en 24h à 11 000$ ; -30% sur le Bitcoin Cash à 1 750$ et cassure du support majeur des 2 170$ ; -40% sur le Ripple en 24h à 1,14$ et -50% en 72h ; -20% sur le Litecoin à 185$ et cassure du support majeur des 225$.

Seul L’Ethereum (-30% à 970) sauvegarde sa tendance bull moyen terme.

Qu’est-ce que symbolise techniquement ce mardi ?

La plus forte chute de l’encours global des cryptos depuis la mi-mars, tout simplement !

Beaucoup de plateformes sont saturées par les ordres de vente. Leur exécution ne passe pas, ou alors, il est impossible de récupérer le cash si la vente s’est bien déroulée (difficulté d’appliquer l’opération à une contrepartie acheteuse).

La France et la Bundesbank ont les cryptos à l’œil

L’avertissement de Bruno Lemaire (voir mon article de la veille) et quelques heures plus tard de la Bundesbank a été reçu 5 sur 5 par les baleines. Les gros détenteurs se contentaient de distiller leurs positions au fil de l’eau depuis 1 mois. Ils viennent de passer à la phase « sortie accélérée ».

Le « FOMO » se transforme désormais en « FOME »: Fear of missing the exit !

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

3 commentaires pour “Ripple, Bitcoin : panique sur les cryptos”

  1. Bon ! Et alors ?

  2. Bonjour,

    La presse me fait rire depuis quelques jours. Les petits porteurs paniques et les « whales » font leur courses… Bref une fin d’année explosive et une correction naturelle. Merci de faire craindre aux crédules que les crypto sont finies, passées, à oublier. Notre génération assisté à l’une des plus grandes évolutions économiques que l’homme connaîtra…. Vous rigolez? Moi non, car dans tout ce tohu-bohu les vrais gagnants sont… Les banques!

  3. […] Normalement, il n’y avait pas de quoi fouetter des crypto-kitties, et pourtant, comme le souligne un commentateur économique qu’on aime bien, Philippe Béchade, on serait vraiment dans une dégringolade de chez dégringolade. […]

Laissez un commentaire