REXEL excelle

Rédigé le 10 avril 2013 par | Apprendre la Bourse, Big caps Imprimer

Vous cherchez des idées de trade pour le deuxième trimestre ?

Allez, je vous en donne un cette semaine sur une valeur qui semble être dans de bonnes dispositions : REXEL (FR0010451203).

Présentation de la société en deux mots
Ce distributeur de matériel électrique a enregistré en 2012 un chiffre d’affaires de 13,5 milliards d’euros. Si l’activité a progressé de près de 6% sur l’ensemble de l’exercice, en réalité cela provient surtout des acquisitions réalisées ainsi que d’un effet de change favorable. En termes de croissance interne, l’activité a en réalité reculé de 1,8%, pénalisée notamment par un dernier trimestre plus tendu (en repli de 4,7%). En cause : « des conditions macro-économiques difficiles dans la plupart des zones géographiques ».

Pour autant, et c’est ce qui m’intéresse en premier lieu, malgré une tendance des ventes plus délicate à court terme, la rentabilité se redresse. La marge opérationnelle est restée stable à 5,7% sur l’ensemble de l’exercice mais elle est par contre parvenue à se redresser à 6% au dernier trimestre malgré la tendance plus négative des ventes. C’est un signe de force.

En effet, les mesures de restructuration portent leurs fruits. Cela illustre le fait que le groupe dispose d’un effet de levier important sur ses résultats. En d’autres termes, si la croissance en Zone euro revient, le redressement de la rentabilité va d’autant plus vite s’accélérer.

Qui plus est, par rapport aux « guidances » données par la direction, le potentiel de surprise à la hausse est présent. En guise de perspectives pour 2013, la direction s’était montrée prudente : « l’évolution organique des ventes devrait rester négative au premier semestre, avec un retour à la croissance attendu au second semestre ». En tablant sur une croissance organique négative au premier semestre, le risque de déception est faible.

 

Retrouvez les conseils de Mathieu Lebrun sur les CFD aussi !
Avec des plus-values de 41% et 113% engrangées ces derniers jours (sans parler d’autres gains record de l’ordre de 306%, 165%, 300% ou encore 335%), le trading CFD pourrait faire passer votre portefeuille à la vitesse supérieure…

Profitez vous aussi des prochaines recommandations de Mathieu : tout est expliqué ici…

 

A l’inverse, un retour de la croissance aurait un effet surprise intéressant. Cela ne me semble d’ailleurs pas impossible : REXEL ayant fait ses acquisitions aux Etats-Unis l’année dernière, le groupe me semble parfaitement placé pour profiter du redressement de l’immobilier américain. C’est un très bon point pour une revalorisation boursière.

Enfin, en écho à une autre valeur dont je vous parlais la semaine dernière, REXEL fait partie du Gotha restreint de ces groupes français qui relèvent leur dividende (REXEL ayant relevé le sien de plus de 15% à 0,75 euros). On comprend alors aisément pourquoi Goldman Sachs vient de rehausser son conseil sur la valeur à l’achat au début du mois…

Comme toujours, avec de beaux fondamentaux, l’idée est de repérer grâce à l’analyse technique le timing opportun pour se positionner la valeur.

Faisons un point graphique sur la situation

rexel
Cliquez sur l’image pour agrandir

Voilà les éléments techniques en place :

– Une ligne de tendance ascendante de long terme en place depuis un certain mois de mars 2009.
– Le soutien de la moyenne mobile à 20 semaines (visible en rouge sur le graphique).
– Une figure en triangle symétrique (visible en pointillés) dont le titre s’est extirpé en février dernier.

En conséquence, le retour en pullback sur la borne haute dudit triangle devrait constituer une bonne opportunité pour se positionner sur la valeur. En effet, avec une cible moyen terme au moins située à 22 euros (projection de Fibonacci de 100% de la « bouche » du triangle reportée depuis le point de sortie), le potentiel de hausse reste conséquent.

C’est en tout cas dans cette optique nous avions positionné un ordre en attente sur la valeur fin mars : si vous voulez voir à quoi tout cela ressemble — et vous forger un portefeuille plus sûr, avec une gestion optimale, c’est par ici…

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire