Rex Tillerson renvoyé – Le Vaudeville se poursuit à la Maison-Blanche

Rédigé le 13 mars 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

Rex TillersonDécidément, il ne se passe une semaine sans que les portes claquent à la Maison-Blanche. En effet, Après Gary Cohn mercredi dernier, Donald Trump limoge Rex Tillerson, son secrétaire d’Etat aux affaires étrangères. Rappelons que ce dernier était partisan du dialogue avec Moscou et de la voie diplomatique pour résoudre le différent avec la Corée du Nord). Le président américain nomme Mike Pompeo, le patron de la CIA à sa place.

Mike Pompeo : le ton va se durcir avec l’Iran

Mike Pompeo, c’est un des plus fervent partisan de la ligne dure avec l’Iran. Il a multiplié les mises en garde à l’encontre de Téhéran et des principaux dirigeants militaires impliqués dans les opérations actuellement en cours en Syrie (via le Hezbollah) mais également en Irak (soutien au gouvernement pro-chi’ite).

Rex Tillerson : un poids lourd diplomatique qui s’en va

Rex Tillerson, c’était le dernier « poids lourd » de l’administration Trump des origines. C’était un continuateur de la ligne diplomatique mise en place par Obama. Et cette dernière est chaque jour davantage remise en cause par les « néocons » et les conseillers les plus influents à la Maison-Blanche.

Départ de Tillerson : rupture des liens avec Moscou ?

Son départ pourrait signifier une rupture quasi complète des liens avec Moscou et la remise en cause de l’accord sur le nucléaire iranien. Donald Trump pourrait ne pas valider sa reconduction, accédant ainsi à une demande constante de la part de Benjamin Netanyahu et des partisans d’une confrontation directe avec l’Iran.

Gina Haspel : la nouvelle tête de la CIA

Donald Trump nomme Gina Haspel à la tête de la CIA. Elle sera la première femme à occuper un tel poste.

Les marchés réagissent sans grande émotion (léger repli) à l’éviction de Rex Tillerson. Il faut dire que cette dernière faisait l’objet de rumeurs récurrentes depuis juillet 2017. Et surtout depuis début décembre où le nom de Mike Pompeo circulait avec insistance au Secrétariat d’Etat.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire