Au revoir Janet Yellen et merci « Mamie +70% » !

Rédigé le 21 novembre 2017 par | Fed, Taux & Devises, Toutes les analyses Imprimer

Janet YellenJanet Yellen a annoncé lundi soir qu’elle quittera la Réserve fédérale dès l’investiture de Jerome Powell.

Elle aurait pu pantoufler à la Fed jusqu’en 2024, au comité des gouverneurs. Elle aurait pu retrouver son poste de présidente de la Fed de San Francisco. Cela lui aurait permis de battre un record de longévité de près de 40 ans.

Janet Yellen pense laisser un système financier plus solide derrière elle

Elle se dit heureuse de quitter ses fonctions. Pour elle, « le système financier est bien plus solide qu’il y a 10 ans, mieux à même de résister aux futures crises et de soutenir les aspirations économiques des familles et des entreprises américaines ».

Janet Yellen estime que la Fed a largement participé  à la création de 17 millions d’emplois au cours des huit dernières années. Mais elle se garde bien d’ajouter « à plein temps, hautement qualifiés, bien payés ».

Janet Yellen : le Nasdaq lui dit merci !

C’est une nuance à plusieurs centaines de milliards en termes de salaires et de protection sociale. En effet, jamais le taux de jobs précaires n’a été aussi élevé. Le coût du logement n’a jamais été aussi inabordable (malgré l’argent gratuit). Les inégalités sont plus abyssales que jamais.

De ce triple point de vue, qui est aussi celui des « 99% », la mandature de Janet Yellen  est un fiasco lamentable. Le « 1% » lui dressera une statue, puisque le Nasdaq valait tout juste 4 000 points lors de sa nomination en janvier 2014. A l’heure de son départ, l’indice affiche 6 800 (soit +70%).

Jay Powell : le nouveau président de la Fed qui ne changera rien

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire