Ce que révèle le chiffre de la productivité US

Rédigé le 6 décembre 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

productivité USPenchons-nous un peu sur la productivité US.

En effet, il est toujours intéressant de regarder les chiffres du département du Travail. Même si cet organisme accrédite la thèse du plein emploi aux Etats-Unis (une fable absolue).

Nous suivons avec attention (ce n’est plus le cas de Wall Street depuis longtemps) les enquêtes sur la productivité aux Etats-Unis. Elle est confirmée à +3% au 3ème trimestre. Le consensus lui, attendait une révision à 3,2%).

Pas de chômage pour l’automatisation

Et ce qui nous semblent très intéressant, c’est que production par heure travaillée a bondi +4,1. En revanche le nombre d’heures payées n’a progressé que de +1,1%. Nous voyons se dessiner en creux une montée en puissance de l’automatisation des tâches et de l’intelligence artificielle. Voilà donc un scénario peu créateur d’emplois mais qui tire les qualifications vers le haut.

Les salaires horaires ont progressé de +2,7% en rythme annuel. Mais ce n’est pas jugé inflationniste (pas d’accélération du coût du travail).

Les marchés n’ont pas réagi à la productivité. D’ailleurs, ils n’ont pas plus qu’à l’enquête ADP (sur l’emploi dans le privé en novembre) qui a recensé +190 000 nouveaux jobs, conformément aux prévisions (consensus à 185 000).

L’emploi US ralentit, les prévisions de croissance s’accélèrent.

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire