Retour sur TRIGANO et ALTRAN : prenez vos gains !

Rédigé le 20 janvier 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

La reprise des volumes dont je vous parlais pas plus tard qu’hier s’est bien confirmée hier : la hausse de 1,96% du CAC 40 s’est réalisée dans un volume de près de 4 milliards d’euros. Les séances d’un tel volume se faisaient rares ces derniers temps.

Regardez ce graphique : j’ai encerclé les séances qui ont atteint ou dépassé les 4 milliards euros : il y en a à peine une dizaine depuis cet été !

Graphique: Volumes
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ce qui me rassure, c’est que cette tendance à l’augmentation des volumes est la même pour les indices CAC Small (en hausse hier de 1,1%) et CAC Mid & Small (+1,8%). L’optimisme revient donc grâce à une plus grande sérénité dans la zone euro. On voit que le défaut grec ne panique plus les marchés, que le risque de faillite d’une banque est éliminé étant donné que la BCE sera là et qu’enfin, la dégradation de la France a eu au moins le bienfait de statuer les choses et ne l’a pas empêchée d’emprunter à des taux très bas. En plus, les statistiques américaines sont meilleures que prévu, notamment sur le plan de l’emploi si important pour un pays dont 66% du PIB provient de la consommation des ménages.

Mais mon propos du jour n’est pas de me gargariser d’un sentiment haussier dont je vous fais part depuis plusieurs semaines. Non, je voudrais revenir sur deux dossiers que j’avais analysés en début d’année et qui ont déjà très bien performé. Je voudrais vous en reparler car les plus-values sont conséquentes et que j’aimerais vous aider dans vos processus et stratégies d’investissement (si vous m’y autorisez bien sûr).

Commençons donc par TRIGANO

Le 6 janvier dernier, je vous indiquais que le spécialiste des équipements de loisirs était à des niveaux d’achat et de valorisation très intéressants : sa trésorerie nette est positive et surtout ses ratios de valorisation sont très attractifs.

Le jour de la publication de mon article, TRIGANO cotait 12,14 euros. Hier soir, après clôture des marchés, l’action était à 13,25 euros et elle ouvre sur les mêmes niveaux ce matin. Cela veut dire que la plus-value ressort à 9,1% en une dizaine de séances.

Il y a encore selon moi du potentiel car au cours actuel, le PER* n’est que de 9,5. Mais par prudence – et si vous avez une gestion dynamique, c’est-à-dire que vous n’achetez pas pour vous endormir sur vos titres durant plusieurs années –, je vous conseille d’en céder la moitié autour de ce niveau. Pourquoi vendre s’il y a encore du potentiel sur le titre et qu’en plus, je pense que les marchés repartent dans un trend haussier ?

Laissez-moi vous préciser que j’adopte cette attitude parce qu’être optimiste ou haussier ne doit jamais vous aveugler et diminuer votre prudence. Surtout pas dans de tels marchés et dans un tel contexte ! En ce moment, on mise et on prend ses gains. On ne titille pas le marché, on ne cherche pas à gratter quelques points de plus. 10% en 10 séances : parfait.

Ensuite, je vous ai parlé d’ALTRAN

La plus-value est encore plus importante sur ALTRAN. Le 10 janvier dernier, lors de mon article, le titre cotait 2,89 euros. Hier, le titre a clôturé à 3,45 euros, soit une plus-value de 19,3%.

Franchement, si vous avez suivi mon idée d’investissement, je vendrais 75% de ma position à ce niveau pour prendre mes gains. Je conserverais quand même 25% histoire de voir.

Voilà le type de recommandations que vous aurez lorsque je lancerai mon service sur les small caps. Sauf que nous ciblerons le plus souvent des titres plus petits. Mais vous avez là l’idée de ma stratégie, et le type de gain que nous allons jouer.

Ce qui me conduit à vous recommander les règles suivantes – que j’appliquerai évidemment dans mon service – : vendre 50% de la position après 10% de plus-value, 75% après 20% et pas de religion particulière sur le reste mais une stratégie au cas pas cas…

La semaine prochaine, je vous présenterai de nouveaux dossiers small caps qui ont retenu toute mon attention… D’ici là, bon week-end à tous.

FOREX : Quel que soit votre niveau de trading, vous pourriez viser des gains spectaculaires sur le marché des changes, en seulement 10 minutes d’attention par jour

Découvrez ma méthode maintenant et profitez de ses performances exceptionnelles…

 

* Décryptage : PER (Price Earning Ratio)
le PER sert à calculer la cherté d’une action. Il se calcule en divisant le cours du titre par le bénéfice ramené à une action. Par exemple : une entreprise est cotée à 40 euros. Son bénéfice par action est de 2 euros. Le PER est donc de 20. Cela veut dire que lorsque j’achète une action, je la paye 20 fois le bénéfice qu’elle va dégager (on considère généralement que le ratio peut aller de 5 à 40). Plus le PER est faible, plus il est rentable d’acheter. Cet indicateur se révèle très utile pour comparer les différentes entreprises d’un même secteur.

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “Retour sur TRIGANO et ALTRAN : prenez vos gains !”

  1. Quid de la représentativité des volumes sur Nyse Euronext Paris quand les MTF et autres systèmes alternatifs ont capté des parts significatives?
    Cependant, je comprends bien qu’il faut se baser sur ce qu’on a…

Laissez un commentaire