Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Taux : La France, trois fois plus risquée que l’Allemagne. La faute à Fillon !

Rédigé le 1 février 2017 par | BCE, Taux & Devises Imprimer

Pour justifier la hausse des taux sur l’OAT, l’excuse est toute trouvée. Si Fillon est hors circuit, la France va mal. Hum… C’est peut-être un peu facile de relier des mouvements de marché (hausse du rendement des OAT) à l’actualité politique quand les « gros titres » ciblent une personnalité promise à un avenir présidentiel…

La France, trois fois plus risquée

Mais quand le rendement des OAT prennent +8 points à 1,125% contre 1,045% (environ) la veille…. quand celui des Bunds se tend de +2 points à 0,47%, il semble logique de penser qu’un facteur « incertitude » affecte notre dette. Faites le calcul : la France est considérée comme quasiment trois fois plus risquée que l’Allemagne.

Mais une fois encore, méfions des évidences car les bonos espagnols se dégradent également de +8,5 points de base à 1,69% et les BTP italiens affichent +6 pdb à 2.335%. Et là, pas de candidat en difficulté, pas de mauvaise surprise économique originale : juste un « sentiment plus positif » des investisseurs sur les pays du Sud.

La question à se poser est : pourquoi les détenteurs de dettes souveraines se mettent-ils à exiger une « prime de risque » plus élevée pour la France ?

Et cette débâcle obligataire n’affecte nullement le CAC40 qui y va de ses 1,5% de rebond à 4.820 Pts: plus les actions montent, moins on comprend.

Notons que les T-Bonds US affichent également +5 pdb à 2,50%… mais il y a un événement concret (créations d’emplois) qui explique cette tension (hum….) même si un statu quo de la FED est déjà largement anticipé ce soir.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Taux : La France, trois fois plus risquée que l’Allemagne. La faute à Fillon !”

  1. Monsieur je lis avec intérêt les nouvelles économiques et ne comprends pas tout notamment : Pourquoi les taux bund augmentent alors que les créations d emploi remontent ,? N est-ce pas une bonne nouvelle que les emplois augmentent et pourquoi y a-t-il une (sanction) avec la remontée des bunds .merci d éclairer ma lanterne .bonne réception. Dubois

Laissez un commentaire