Ma rencontre avec Jean-Michel Aulas, et mon avis sur OL group

Rédigé le 14 février 2018 par | A la une, Actions, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps Imprimer

Rencontrer Jean-Michel Aulas, le patron du club de football l’Olympique Lyonnais, est toujours un grand moment…

A 68 ans, l’homme est plutôt sympathique et passionné comme aux plus beaux jours.rencontre avec Jean-Michel Aulas eric lewin bourse portrait

Président de son club depuis 1987, il ne rate aucun match (sauf la semaine prochaine car il doit subir une légère opération du genou).

Quel développement pour l’Olympique Lyonnais depuis son arrivée !

La Bourse bien sûr en 2007 (le club cote sur Euronext : OL Group, ISIN FR0010428771) mais également un nouveau stade le Groupama Stadium, inauguré en 2016.

« Nous allons bâtir autour du stade l’OL City avec un hôtel trois étoiles, des immeubles de bureaux et un centre de loisirs » précise Jean-Michel Aulas, entouré pour l’occasion de son staff.

Le premier semestre 2017/18 a été plutôt bon avec un chiffre d’affaires de 35,7% en progression de 147,6 M€. Mais il faut segmenter activité par activité pour bien comprendre le business d’un club de football.

La Billetterie a reculé de 21% à 17,1 M€ et les droits télé ont baissé de 41% à 36,9 M€. Donc en regardant ces chiffres, vous pouvez vous demandez comment et pourquoi le chiffre d’affaires se retrouve en hausse. Et bien c’est très simple : le club a vendu un joueur ! Pour 53 M€, il a vendu le célèbre Alexandre Lacazette à Arsenal (et d’autres joueurs également) : « C’est le plus gros transfert de l’histoire du club et cela fait notre fierté. Nous avons en effet formé ce joueur depuis son arrivée à 11 ans au club. Et c’est notre stratégie… contrairement à ‘d’autres clubs’ » nous dit-il avec un petit sourire en coin. (Il ne porte pas dans son cœur le PSG et ses millions d’euros dépensés pour acquérir Neymar par exemple).

Donc OL Group est repassé dans le vert sur le premier semestre avec un résultat net part du groupe de 6,2 M€ (contre une perte nette de 2,3 M€ sur la même période de l’exercice précédent).

Pourtant, cette publication a laissé le marché complètement de marbre, le titre ne grimpant que de 1,7% sous les 3 €. Comme je l’ai souvent expliqué, les investisseurs (et moi en premier) ont du mal avec les clubs de football en Bourse : le cours de Bourse dépend de trop nombreux paramètres, sont les résultats des matchs !

OL groupe en bourse graphique acheter cours du titre

Donc très franchement même si Jean-Michel Aulas est incontestablement un très bon businessman (il avait la société Cegid qu’il a vendue en 2016 pour 580 M€), j’ai du mal à investir dans le foot… Après, si vous voulez parier sur les résultats des matchs, vous pouvez vous amuser !

Mots clé : - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire