Renault : on respecte le plan de trade s’il vous plait !

Rédigé le 1 octobre 2014 par | Big caps Imprimer

L’un d’entre vous m’a écrit pour me poser la question suivante : « Votre trade sur Renault (FR0000131906) à parfaitement fonctionné et a été récemment touché. Mais la tendance est toujours baissière alors doit-on conserver la position ? ».

Pour rappel, en avril dernier, je vous avais proposé une vente à découvert sur Renault. Je vous disais de vendre sur les 74 / 75 € pour viser 63 € dans un premier temps et 57 € en objectif final.

BINGO. Les objectifs ont été largement atteints et même enfoncés puisque le titre a marqué un plus bas à 56,10 €.

Nous allons donc voir ce que nous devons faire sur ce trade, et je vais en profiter pour préciser certaines choses dans une stratégie de trading.

profAvant toute chose donc, je sors mes lunettes et pointe le tableau noir en vous rappelant les principes essentiels à toute prise de position sur les marchés :

Un trade ne s’exécute que sur la base d’un cadrage graphique permettant d’identifier des zones d’intervention qui sont des supports ou des résistances majeures  — si possible de long terme. Ce sont ces zones qui sont le plus susceptibles d’occasionner une réaction des prix ;

– Quand ces zones sont travaillées par les prix, vous devez impérativement attendre un signal technique de retournement pour prendre position ;

– Si ce signal est validé, alors le trade ne sera exécuté que SI (et seulement si) l’analyse de la volatilité du support travaillé permet de placer un stop rapproché. C’est le niveau de volatilité qui détermine le niveau ou le stop devra être placé. IL vous faut adapter votre niveau de stop en fonction de la volatilité de la valeur travaillée.

– Enfin, et c’est là où je voulais en venir : un plan de trade… c’est un plan de trade : on respecte le plan quoi qu’il arrive. Une prise de position est prise en tenant compte d’un signal qui est validé sur l’Unité de Temps (et pas une autre) où il est observé.

Pour bien illustrer l’importance d’analyser les marchés en fonction des unités de temps qui les composent, vous pouvez vous référer à l’analyse que je viens de publier sur l’Euro / Dollar. Vous verrez que chaque unité de temps dispose d’un potentiel qui lui est spécifique. Pour caricaturer, il est évident qu’un trade exécuté en Unité de temps Trimestrielle n’aura absolument pas les mêmes perspectives / potentiels qu’un trade exécuté en intra day.

Donc, quand le signal tradé sur l’Unité de Temps choisie a touché son objectif, c’est TER-MI-NE : on débloucle le trade. Pas d’hésitation à avoir. On passe à autre chose – je vous rassure, il y a toujours « d’autres choses » à faire sur les marchés.

Donc, sur Renault, vous connaissez désormais ma réponse.

graphique renault– Nous avons pris des bénéfices sur les 63 € en vendant la moitié de la position, et avons engrangé 15% de gain environ.

– Nous avons conservé le solde pour viser les 57 € et l’objectif a été touché en août dernier sur un gain de +25%.

Le potentiel du trade est atteint et épuisé !

Évidemment, la baisse peut continuer. Mais ce sera un autre trade basé sur un autre signal qu’il faudra travailler pour se repositionner.

D’ailleurs, vous remarquerez que les deux niveaux de débouclage (pastille bleue ET pastille verte) ont donné lieu à des rebonds intermédiaires (mais conséquents) ce qui valide le cadrage des prix et la pertinence des niveaux graphiques.

Bons trades, et pour vendredi, vous apprendrez par cœur les règles du trading que nous avons révisées aujourd’hui !

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire