Renault chute malgré de bons résultats

Rédigé le 30 juillet 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Beaucoup d’actionnaires et d’observateurs sont stupéfaits du plongeon de -8% de Renault (FR0000131906 RNO) ce matin (vers 83,2 €), malgré un bénéfice doublé, une marge opérationnelle au zénith, une accélération des ventes en Europe estimée à +5%.

Renault est victime d’un vrai coup de massue qui serait motivé par une légère dégradation des free cash flows et des prévisions « prudentes » concernant la Chine : on touche peut être du doigt l’un des « essentiels du moment » !

Les entreprises exposées à la Chine sont désormais considérées boursièrement comme pestiférées : Volkswagen en fait les frais depuis le début de l’année, Valeo et Faurecia viennent d’être sévèrement sanctionnés (ralentissement attendu des ventes en Chine) et c’est maintenant au tour de Renault dont la cassure du support des 86,15E induit un objectif de 80 €.

Il y a une autre explication à la désintégration qui frappe le secteur automobile depuis 1 mois: des valorisations de folie avec des PER ayant atteint des niveaux jamais observés sur les équipementiers, sur des projections de chiffre d’affaire irréalisables… sauf sur Renault/Nissan (PER de 10) mais le cours avait plus que quadruplé en 5 ans (de 22 vers 100 €).

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire