Remy Cointreau : si vous avez une bonne descente, gare à la porte de saloon

Rédigé le 19 avril 2017 par | A la une, Big caps Imprimer

Remy Cointreau (FR00001303395-RCO) a publié ce matin les résultats de son quatrième trimestre (exercice décalée), et donc de son exercice 2016-17 clos fin mars. Sur l’année, les résultats sont conformes aux attentes, avec un CA de 1,09 Mds€ (+4,2% et même +4,9% en organique). Cette publication est donc globalement dans les clous sauf que… sauf que cela ne suffit pas, de toute évidence : le titre décroche de plus de 5% ce matin en ouverture.

Eh oui… vous avez beau avoir une publication « en ligne », on vous tape sur les doigts. Il faut dire que le marché avait trois bonnes raisons de sanctionner le titre et tenait sa règle déjà prête à taper :

1 : le consensus donnait un objectif de cours à 90,5 €. À plus de 94 €, l’action l’a dépassé depuis une semaine.

2 : A ce prix, le titre est extrêmement cher ! A 94,80 €, touché hier, c’était l’une des valeurs les plus chères de la cote avec un  PER de 32 (!). À ce niveau, il faut être conscient que la moindre déception se paye très cher, et c’est normal.

3 : Graphiquement, Rémy Cointreau est sur une grosse résistance.

Prenons un peu de recul avec une vue très long terme :

Vous le voyez sur ce graphe, RCO est en plein dans une (large) zone de résistance (« R ») qui correspond au report d’amplitude (flèches bleues) et à deux tops (petites flèches rouges) qui marquent des plus-hauts historiques.

remy crointreau

 

L’action est très nerveuse et il n’est pas rare qu‘elle place des mèches de bougies légèrement en excès au-dessus (ou en dessous) des zones de support ou de résistances. Raison pour laquelle il vaut mieux parler de « zone de prix » plutôt que d’un cours précis. Mais il n’en reste pas moins que ces zones déclenchent de forts mouvements des prix (cf. petites flèches rouges et vertes).

Eh bien, ce matin, évidemment, le titre flanche et des 94,80 €, Remy Cointreau chute sur les 90 €, après avoir ouvert en lourd gap baissier sur les 87,63 €.

Alors, pourquoi réfléchir plus longtemps ? il suffit de shorter le titre, non ?

Eh bien non. La situation n’est pas évidente car le week-end prochain aura lieu le premier tour des élections. Quel rapport avec le groupe de spiritueux ? Eh bien… à part que vous serez libre de sabrer le champagne ou de noyer votre chagrin selon le résultat, aucun.

Le seul lien, c’est la nervosité du marché et donc le risque de se prendre une belle porte de saloon. Tenez, regardez d’ailleurs la réaction du titre une heure après l’open : il a rebondi de 87,63 € à 91,30 €, réduisant sa perte à environ 1% seulement. Un beau contrepied si vous pensiez shorter le titre tout schuss.

Je vous propose donc de temporiser, et de regarder de plus près la dynamique de RCO avec ce graphique en U.T Jour.

Si l’on observe la dynamique suivie par le titre depuis l’année dernière, ça a le mérite d’être clair :

hausse de Remy Cointreau

RCO évolue dans un canal haussier (bleu) et les retournements / impulsions se déclenchent avec une précision algorithmique quand le titre touche soit le support, soit la résistance. Donc, si vous êtes investisseurs long terme, tant que les prix suivent le canal bleu – pas de souci.

Mais j’insiste bien sur la notion d’investisseur long terme.

Je vous rappelle que si le potentiel théorique est de revenir au-moins sur le support du canal bleu, la nervosité du marché laisse supposer de forts retournements, comme nous venons de le voir ce matin, en moins d’une heure.

Personnellement, j’ai pris mes cliques (et pas de claque) en soldant la position en fin de semaine dernière.

Bonne semaine – et attention : les prochains jours risquent d’être sportifs.

Gilles

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire