« Les relations avec la Russie n’ont jamais été pires! », assure Trump

Rédigé le 16 juillet 2018 par | Statistiques et données macro Imprimer

Souvenirs kitschs à l'effigie de Vladimir Poutine, Donald Trump et Lénine« Les relations avec la Russie sont pires aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été, y compris pendant la Guerre froide », voilà ce que Donald Trump vient de déclarer avant de s’envoler pour Helsinki y rencontrer son homologue russe.

Mais ce n’est pas de la faute de Vladimir Poutine (« qui a organisé une magnifique Coupe du monde »), c’est de la faute de Barack Obama et des folies qui ont été commises sous ses deux mandatures. Quelle folies ?

Trump et l’épouvantail Obama

Hé bien voici un élément de réponse tweeté par le président américain lui-même  : « La Crimée a été PRISE par la Russie sous l’administration Obama. Obama a-t-il été trop faible à l’égard de la Russie ? ».

Le pourquoi du comment vous sera expliqué de façon détaillée dans la prochaine lettre confidentielle corédigée avec Gilles Leclerc (et notamment, quelles opportunités pourraient découler du tête-à-tête avec le patron du Kremlin ?).

Le sparadrap russe au doigt de Trump

Sergei Lavrov, le patron de la diplomatie russe, ne fonde pas beaucoup d’espoirs sur cette rencontre après les déclarations de Trump concernant le statut d’esclave de l’Allemagne par rapport à la Russie.

Trump de son côté ne parvient pas à mettre un terme à ce qu’il qualifie de « chasse aux sorcières » concernant les allégations « d’influence russe » sur les élections américaines.

Lui au moins ne se cache pas pour influencer les élections en Europe, en critiquant Angela Merkel en permanence et en encourageant ouvertement les mouvement souverainistes en Allemagne, Italie, Hongrie et Pologne.

Puisque c’est fait au grand jour, personne ne proteste, c’est ça le truc : Poutine aurait dû marteler dans les médias : « Hillary Clinton n »a fait que des bêtises (Libye, Ukraine, Syrie…) et elle ferait une très mauvaise présidente » !

On se console des rudes manières de Trump avec la douceur de l’inflation !

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire