L’affaire Khashoggi et le cyclone Michael relancent la volatilité sur le marché pétrolier

Rédigé le 17 octobre 2018 par | Matières Premières, Pétrole Imprimer

pétrole - dollar américainCette séance de mercredi restera non seulement marquée par une lourde rechute des indices boursiers (entre -0,8 et -1% de part et d’autre de l’Atlantique) mais également par une sévère correction sur le marché pétrolier, notamment à New York où le baril de WTI plonge de près de 3%, sous le seuil des 70$.

En légère hausse lors des premiers échanges, le pétrole a plongé suite au rapport hebdomadaire de l’EIA (Energy Information Administration) concernant l’état des stocks de brut aux Etats-Unis.

Hausse surprise des stocks de pétrole aux Etats-Unis…

Le passage du cyclone Michael a entraîné une baisse de régime de nombreuses raffineries du Sud des Etats-Unis, et les stocks ont augmenté de 6,5 millions de barils.

C’est beaucoup plus que ce qu’anticipait S&P Global Platts (+1,88 million de barils) et cela dément les chiffres de l’American Petroleum Institute publiés mardi mardi soir, faisant état d’une baisse de 2,1 millions de barils.

… qui renforce la baisse de l’or noir

Les stocks d’essence ont en revanche diminué de deux millions de barils la semaine dernière (cyclone Michael oblige), tandis que les stocks de fioul reculaient de 0,8 millions de barils.

Le cours de l’or noir s’était redressé suite aux menaces et contre-menaces américaines et saoudiennes dans le cadre de l’affaire de l’assassinat non élucidé du journaliste Jamal Khashoggi… et qui n’a pas fini d’éclabousser la dynastie régnante en Arabie.

Toute déstabilisation du roi Salmane ou de son successeur désigné « MBS » ne manquerait pas de provoquer un accès de volatilité sur le marché pétrolier.

Nuages sur l’immobilier aux Etats-Unis, le temps se couvre sur Wall Street

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire