Réflexions sur la conférence sur la prolongation de la durée de vie

Rédigé le 27 avril 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Cher lecteur,

Souvenez-vous, début avril, Ray Blanco s’apprêtait à s’envoler pour San Francisco afin d’assister à une conférence portant sur l’espérance de vie et sur la manière de la prolonger. A cette occasion, il vous expliquait dans un article que :

« Cette conférence, elle, parlera de sauver nos artères, ainsi que d’autres parties ‘non-optionnelles’ de notre corps, des ravages du vieillissement. Pendant ce séminaire, certains conférenciers vont nous décrire les dernières avancées dans le domaine des technologies permettant d’allonger la durée de vie. Parmi les intervenants, il y aura bien sûr mon ami et collègue Patrick Cox, avec qui je travaille sur NewTech Insider.

L’allongement de la durée de vie créera de nouveaux marchés… énormes. La vie en elle-même n’est pas qu’un simple produit, comme un ordinateur ou une automobile. Il arrive toujours un moment où l’on estime avoir suffisamment de gadgets et d’appareils en tout genre… le rêve humain de vivre mieux, plus longtemps, sans maladies et de garder ses facultés plus longtemps, cependant, semble impossible à satisfaire. »

Au final, qu’est-il ressorti de cette fameuse conférence ? Où en sont les recherches dans le domaine du « vivre mieux et plus longtemps » ? Eh bien pour le savoir, je vous invite aujourd’hui à lire l’article qui suit. Ray vous y dévoile tout ce qui se fait de plus intéressant actuellement dans le domaine. Mieux encore, il vous relate une surprenante expérience dont son collègue Patrick Cox a fait l’objet…

Bonne lecture,

Vanessa Popineau

Les small caps, c’est bien, mais pour le reste de votre argent…

… vous faites quoi ?

En ces temps de rigueur, d’austérité et de risques, beaucoup d’investisseurs sont perdus et ne savent pas quoi faire de leurs capital et patrimoine. Comment sécuriser votre argent et vous assurer des rendements réguliers ?

Pour vous aider, nous organisons le 22 juin une journée entièrement consacrée à votre patrimoine… animée par nos meilleurs spécialistes sur le sujet… abordant des thèmes comme la fiscalité, l’art, l’assurance-vie, l’immobilier et aussi de l’investissement boursier…

Venez assister à nos conférences, poser vos questions en direct, échanger avec nos intervenants… et donner une nouvelle dimension à votre épargne ! Tous les détails sont ici.

Réflexions sur la conférence sur la prolongation de la durée de vie Par Ray Blanco rédacteur de NewTech Insider

Si j’ai beaucoup apprécié mon voyage à San Francisco, et la conférence sur la prolongation de la durée de vie (Life Extension Conference) qui s’y tenait, c’est en parti dû au plaisir d’avoir pu rencontrer certains de mes lecteurs. L’une des choses que j’ai remarquées, c’est à quel point les abonnés des Publications Agora sont extraordinairement bien informés par rapport à la « population lambda ». Vous voir a été un véritable privilège. Merci d’être venu, et merci pour ces conversations très enrichissantes.

Je pense que la présentation de Patrick Cox, mon collaborateur dans NewTech Insider, sur les technologies permettant d’allonger la durée de vie, a été un succès incontesté. Patrick n’avait qu’une demi-heure pour présenter les dernières avancées à son public – et ce fut une demi-heure bien remplie. Elle reflétait l’accélération rapide des avancées des travaux sur l’augmentation de la durée de vie.

Une autre présentation exceptionnelle a été donnée par le président et P-DG de Sierra Science, le Dr William H. Andrews. Sa spécialité, ce sont les télomères – ces « bouts » qui se situent à l’extrémité de nos brins d’ADN. A mesure que nous vieillissons, la longueur moyenne de nos télomères diminue, ce qui provoque vieillissement et maladies. L’entreprise d’Andrews est spécialisée dans la R&D pour trouver des manières d’inverser ce processus. Son mantra : « Guérir la vieillesse ou mourir en essayant ».

Ensuite, John Mauldin, de Millenium Wave Investments, a régalé le public avec les dernières nouveautés dans le domaine des technologies et des traitements du cancer à base de cellules souches. Il a parlé des premiers fruits récoltés par la recherche sur les cellules souches chez International Stem Cell Corp. et BioTime Inc. En parlant de BioTime, Patrick et moi-même avons personnellement visité leurs laboratoires il y a quelques jours. BioTime est juste en face du centre de conférence, de l’autre côté de la baie de San Francisco. La quantité d’entreprises biotechnologiques ayant leur siège dans la région est tout simplement incroyable. Voici une photo d’une carte de la zone que j’ai prise lorsque j’y étais. Une sorte de Who’s Who des biotechnologies…

Biotech Bay

Pendant mon séjour, je n’étais qu’observateur, mais Patrick, lui, a été »rat de laboratoire » ! BioTime a utilisé ses cellules pour prouver sa capacité à les transformer en cellules souches, utilisées pour régénérer le système cardio-vasculaire. Agora Financial [Ndlr : la maison mère américaine des Publications Agora France] avait une équipe de tournage sur les lieux. Notre éditeur en chef, Addison Wiggin, met au point un documentaire sur le grand retour de l’Amérique. Les technologies médicales de pointe seront au premier plan.

La technologie est surprenante, surtout lorsqu’on peut en être témoin direct. Lorsqu’elle arrivera sur le marché, tout ce qui sera nécessaire pour commencer le processus, du point de vue du patient, c’est quelques secondes dans le cabinet d’un dermatologue. Nous avons rendu visite à l’un d’entre eux près du siège de BioTime, où un petit échantillon de la peau de Patrick a été prélevé, sous son bras. Le praticien l’a introduit avec précaution dans une petite fiole, qu’il a mise dans une glacière en polystyrène pour la transporter au laboratoire BioTime.

Biotech Bay

Cellules de peau sous le bras (c’est le cas de le dire), nous nous sommes rendus chez BioTime, à quelques minutes de là. Le P-DG de l’entreprise, le Dr Michael West, a expliqué que les cellules de peau étaient plus résistantes et plus à même de se propager en culture que d’autres types de cellules, ce qui les rend plus maniables. A la tête de l’une des meilleures entreprises de médecine régénérative au monde, le Dr West est très impliqué dans la science des cellules souches. Une fois arrivés au laboratoire, le Dr West a enfilé une blouse blanche pour se préparer à faire son tour de magie sur les cellules de Patrick. Il a extrait des cellules situées entre les fibres de collagène qui composent en partie la structure de la peau, et les a mises dans un bain de substrat avant de les placer dans un incubateur.

Biotech Bay

La guerre des clones : commencé » a plaisanté Patrick.

« Merci bien, un Patrick Cox suffit largement » lui ai-je répondu en plaisantant.

Une fois que suffisamment de nouvelles cellules ont poussé en culture, les laboratoires du Dr West peuvent les transformer en cellules souches. BioTime a été pionnier dans la découverte de manières d’actionner les interrupteurs génétiques nécessaires pour effectuer la conversion. Le Dr West a également développé une technologie capable de rallonger les télomères dans des cellules adultes. Ces cellules ne seront pas simplement capables de se transformer en tout type de tissus corporel, elles seront également biologiquement jeunes.

Comme je l’ai déjà mentionné, cela inclut des cellules du système cardiovasculaire. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans les pays développés comme les Etats-Unis. A quoi ressemblera le monde lorsque nous serons capables de « redémarrer » des coeurs et des artères âgés, de les faire revenir à un état plus jeune ? Une question intéressante, n’est-ce pas ? Les implications de cette question me sont apparues avec un réalisme un peu cruel sur le chemin du retour.

Alors que je rentrais chez moi depuis l’aéroport, mardi, mon père m’a appelé pour m’informer que mon grand-père avait fait une crise cardiaque. J’ai traversé l’Etat hier pour passer un peu de temps avec lui à l’hôpital. Grand-père a aujourd’hui 82 ans, et il est difficile de regarder l’homme fort et plein de santé de mon enfance assis dans un lit d’hôpital, branché à des tubes et des câbles. Le docteur a dit qu’il avait eu de la chance : la crise cardiaque n’a pas été suffisamment sévère pour provoquer de réels dommages, et les tests médicaux ont révélé la véritable étendue de la maladie. Il subira un quadruple pontage au début de la semaine prochaine.

J’ai hâte de voir le jour où ces attaques – provoquées par le vieillissement du système cardiovasculaire – appartiendront au passé. En tant qu’investisseurs dans les biotechnologies, nous pouvons non seulement en profiter, mais aussi aider à faire en sorte que ce jour arrive plus vite.

Mots clé : - -

Laissez un commentaire