LA règle à connaître qui réduira votre nombre de pertes (2)

Rédigé le 2 septembre 2009 par | Big caps Imprimer

Hier, je vous donnais donc la règle de base : ne rattrapez JAMAIS un couteau qui tombe et vous réduirez considérablement votre nombre de trades perdants.

Un tel mouvement de marché, comme la chute du pétrole en 2008 que nous avons vue hier génère beaucoup trop de stress et d’émotions contradictoires aux intervenants. Les mouvements sont trop grands : les gains comme les pertes sont trop importants pour être gérés rationnellement.

Alors les traders se retrouvent comme un gamin devant une grosse masse d’argent mais avec un revolver sur la tempe : ils perdent la tête. 5 chances de gagner, 1 chance de perdre…

Vous pouvez être suicidaire en Bourse. Libre à vous. Mais ce n’est pas vraiment ce que nous souhaitons vous apprendre.

Que les actifs soient surévalués ou sous-évalués n’a aucune importance dans ces mouvements de marchés. Acheter parce que « cet actif n’est pas cher », c’est de la pure folie. Cela n’a plus rien à voir. Vous prenez un risque énorme en vous basant sur cette simple idée. Il ne faut jamais oublier la psychologie du marché au moment où vous voulez acheter.

Par contre, si vous laissez le couteau tomber… vous pourrez simplement le ramasser quand il sera à terre. Beaucoup plus simple, beaucoup moins dangereux. Et n’ayez pas peur de rater le début de la hausse : vous pouvez bien laisser quelques pourcents au marché ; vous aurez tout le temps de profiter de la hausse.

Regardez ce graphique : j’ai repris le même qu’hier, mais en l’amenant jusqu’à début 2009. Les plus bas ont été touchés. C’était un marché beaucoup plus sûr à acheter. Un marché qui avait fini de tomber et qui s’était écrasé. Il n’irait pas plus bas. Voyez comment les cours se stabilisent enfin et tendent à remonter… alors même que tout le monde craignait que les prix rechutent face à la nouvelle grande dépression économique !

Et quand un actif remonte malgré de mauvaises nouvelles, c’est le signe que la tendance a changé. Attendre sagement ces signes de rebond plutôt que se couper avec un couteau qui tombe est une des premières leçons que vous devriez retenir : vous vous tiendrez ainsi à l’écart de beaucoup, beaucoup de mauvais trades !

Et si, par contre, vous aimez appliquer la stratégie inverse — parier sur la baisse et donc vendre à découvert –, Marc Mayor vous explique ci-dessous qu’il n’y a qu’une seule solution : chercher, fouiner, trouver les escrocs des marchés… et attendre qu’ils soient sanctionnés par les autorités. C’est simple ; mais peu en profitent ! Pourtant, comme Marc vous le montre, ce sont des gains ultra-faciles à réaliser. Il faut juste débusquer l’arnaque.

Nathalie Boneil

Mots clé : - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire