Recul de l’inflation en Allemagne. Une surprise ?

Rédigé le 30 août 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Recul surprise de l’inflation en Allemagne. Mais est-ce une surprise ?

Après le Japon, qui voit son inflation plonger de -0,2% en juin vers -0,4% en juillet, c’est au tour de l’Allemagne de subir une contraction inattendue de l’inflation annuelle au mois d’août août.

Selon le mode de calcul des prix dit « harmonisé » à l’échelon européen (IPCH), l’inflation a ralenti de +0,4% en juillet à 0,3%, contredisant un consensus de +0,5%.

Les taux n’ont jamais été aussi bas en Allemagne (toutes les émissions obligataires d’une maturité inférieure ou égale à 12 ans offrent un rendement négatif). C’est donc ce pays qui devrait, selon la théorie et la stratégie poursuivie par les banques centrales, voir la consommation se renforcer et pousser les prix vers le haut.

Notons qu’au Japon, la consommation s’est contractée de -0,5% en juillet (5e mois consécutif de baisse)… mais c’est plutôt une bonne surprise, le marché s’attendait à -1%.

Normal, plus le pays compte de retraités, moins il compte de personnes disposant d’un pouvoir d’achat optimum. Comme les rendements obligataires sont nuls, les pensions versées aux inactifs sont plus faibles et la consommation nippone s’en ressent.

C’est un processus quasi inexorable : la déflation frappe d’abord les pays vieillissants.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire