Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Recul de l’indice PMI : l’industrie française repart très fort !

Rédigé le 1 avril 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

Le CICE qui donne un ballon d’oxygène de 10 Mds€ par an aux entreprises et la robustesse de la conjoncture chez nos principaux partenaires économiques dopent soudainement l’activité manufacturière en France au mois de mars… et tous les voyants économiques repassent au vert.

L’industrie française repart très fort en mars… Dans quel sens à votre avis ?

Bon, évidemment, on ne vous la fait pas !

Et puis, c’est le 1er avril : même avec la meilleure volonté (ou naïveté) du monde, une embellie conjoncturelle en France, personne n’y croit.

Un indice PMI manufacturier en recul

Les chiffres publiés ce matin dissipent toute illusion à ce sujet : l’indice PMI manufacturier Markit recule à 49,6 en mars contre 50,2 en février.

La croissance dans les biens d’équipement (notamment l’automobile qui continue de progresser en mars) est contrecarrée par un recul plus marqué dans le secteur des biens de consommation et les biens intermédiaires.

Les nouvelles commandes – un indicateur avancé – chute vers 47,8 contre 48,7 en février, pénalisées par une dégradation de la demande à l’export pour le troisième mois consécutif.

En ce qui concerne le pricing power, qui intéresse tant les investisseurs, les entreprises ont dû consentir à une réduction de leurs prix de vente pour le 25e mois consécutif.

Enfin, pour parachever le tableau, la composante emploi a subi en mars sa plus forte contraction depuis décembre 2014 (d’où les chiffres du chômage calamiteux publiés vendredi dernier).

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire