Récession au Japon : la faute à la météo

Rédigé le 17 novembre 2014 par | Asiatiques Imprimer

Le Japon annonce d’une contraction surprise de -0,4% du PIB au 3ème trimestre (après -1,9% au 2ème trimestre (soit -1,6% en rythme annuel).

Mr Akira Amari, le ministre de la Revitalisation économique (le « Montebourg  » nippon) invoque des raisons météorologiques pour justifier la baisse du PIB : c’est une excuse qui avait séduit Wall Street 9 mois auparavant… mais il reste à prouver que la neige a paralysé l’économie nippone durant le printemps et la période estivale.

Plus sérieusement, Mr Amari fait référence aux typhons… mais le Japon en subit une série tous les ans et les plus violents ont eu lieu après la fin du 3ème trimestre !

Le seule véritable typhon, c’est celui de la fausse monnaie imprimée par la Bank of Japan qui alimente la « trappe à liquidité ». Quand on est sûr de gagner dès demain de l’argent en bourse, pourquoi prendre le risque de l’investir à long terme dans un pays où le pouvoir d’achat s’effondre (Abenomics obligent)  et où la population décline ?

La nouvelle de la chute du PIB fait chuter Tokyo de -3% mais ce n’est rien en regard des +20% gagnés en 4 semaines sur du vent et de la pure spéculation sur une hausse artificielle des actifs.

Et +20%, c’était la 3ème plus forte progression de la décennie après deux séquences du même ordre en avril/mai 2013 puis novembre/décembre 2005 : la situation est explosive car cette fois-ci, il n’y a pas à l’évidence pas d’amélioration des fondamentaux pour justifier ce rallye.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire