Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Rebond salvateur ?

Rédigé le 28 juin 2016 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Cher lecteur,

Après avoir perdu près de 11 % en deux séances, le CAC tente un sursaut technique, de retour au-dessus des 4 000 points. Les opérateurs espèrent des mesures de soutien de la part des banques centrales. A ce sujet, David Cameron se rendra à Bruxelles aujourd’hui pour évoquer la sortie du Royaume-Uni.

La Grande-Bretagne perd son AAA

On retiendra que la société de notation Standard & Poor’s (S&P) a retiré à la Grande-Bretagne son « triple A », en abaissant sa note de la dette d’un cran à « AA », assortie d’une perspective négative.

Les statistiques attendues aujourd’hui

A Wall Street, quelques statistiques sont au programme de l’après-midi dont la lecture finale du PIB américain du premier trimestre ainsi que l’indice de confiance du Conference Board.

Conseils et objectifs de cours chez les brokers

Parlons des changements de recommandations de brokers : RBC a abaissé ses objectifs de cours sur les bancaires françaises. L’intermédiaire ne vise plus que 43 € sur BNP Paribas (FR0000131104 – contre 56 € auparavant), 30 € sur Société Générale (FR0000130809 – contre 38 € au auparavant) et seulement 8 € sur Crédit Agricole (FR0000045072 – contre 10 € auparavant).

De son côté, Barclays a ajusté ses prévisions dans le secteur industriel. Le courtier a ainsi relevé de « pondération en ligne » à « surpondérer » son conseil sur Legrand (FR0010307819) avec un objectif de cours porté de 47 à 51 € (Citygroup avait dégradé son conseil hier sur le titre). A l’inverse, son avis est abaissé sur Schneider Electric (FR0000121972) à « sous-pondérer » pour un cours cible ramené de 60 à 44 €. Même chose pour Rexel (FR0010451203) sur lequel l’intermédiaire ne vise plus que 10 € (contre 15 € jusqu’à présent) avec une recommandation abaissée à « pondération en ligne ». Pour Alstom (FR0010220475), l’objectif de cours n’est plus que de 27 € (contre 30 € au préalable) avec un avis à « surpondérer ».

Sur Nexans (FR0000044448) enfin, Barclays ne vise plus que 36 € (contre 42 € avant) avec une recommandation à « pondération en ligne ». Pour le reste, on retiendra que Goldman Sachs a sorti ArcelorMittal (LU0323134006) de sa liste de valeurs préférées et a dégradé à « neutre » son avis sur Groupe Eurotunnel (je vous recommande d’ailleurs le papier de Philippe Béchade sur Eurotunnel publié hier).

Mots clé : - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire