Rebond des indices entre supports et algorithmes

Rédigé le 25 janvier 2016 par | Algos, Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, US Imprimer

Après une semaine extrêmement volatile, commençons la semaine par un état des lieux sur le S&P 500.

Il fait suite à mon analyse du Dow Jones de mercredi dernier : je vous disais alors que les premiers supports de long terme étaient touchés. Je vous ai aussi montré que, techniquement, les vagues d’impulsion étaient arrivées sur des niveaux extrêmes et qu’il fallait donc faire attention à une réaction violente du marché.

Eh bien, pour le S&P 500, nous sommes dans une configuration identique.

Les supports précédemment ciblés en début d’année (supports de LT dans cette analyse) ont été malmenés pendant quelques heures, mercredi. Puis, une réaction haussière extrêmement brutale a suivi, permettant aux indices de revenir clôturer au-dessus de ces niveaux de support.

Le message que nous donne le marché est donc :

  1. oui, les mouvements de volatilité, même extrêmes tels que ceux de la semaine dernière, continuent de respecter des niveaux techniques simples et clairement identifiés. C’est un bon point pour nous ;

Observation : ce respect des niveaux n’est pas de mise en cas de panique réelle ou de krach des marchés. Car alors, tout claque et c’est la fuite non ordonnée, le sauve-qui-peut général et les critères techniques deviennent alors inutilisables.

  1. donc nous savons que dans ces conditions de marché (très forte volatilité et portes de saloon en série), il est plus que jamais ESSENTIEL de bien cibler ses Unités de Temps d’intervention et de cadrer l’évolution des cours avec précision. Ainsi, un investisseur (long terme), un gestionnaire dynamique (moyen terme) ou un trader (court terme voire intraday) se focaliseront sur des niveaux et des signaux qui sont propres à chacune de leur unité de temps ;
  2. à garder en tête : l’environnement actuel est sous l’emprise des banques centrales et manipulé par des algorithmes de trading (qui, je vous l’assure à défaut de vous rassurer, n’ont pas été programmés pour vous faire gagner). Ils réagissent en fonction des stratégies de ceux qui les ont programmés ET en fonction de critère techniques/mathématiques. Donc, quelle que soit votre unité de temps d’intervention (de long terme à intraday), dites-vous qu’un algo surveille toujours les mêmes niveaux que vous.

Ceci dit, pas de panique ! Nous savons pour l’instant comment réfléchit et donc réagit le marché et c’est déjà une très bonne chose. Nous pouvons donc nous avancer sur le S&P 500

On se pose et on analyse le S&P 500

Si pour l’analyse du Dow Jones la semaine dernière nous étions en mode « prospective » (attention à tout signal sur les niveaux ciblés), pour le S&P 500, nous allons nous poser un peu et passer en mode « analyse » : nous allons regarder ce qui s’est passé. Ce qui permettra de renforcer nos conclusions. Allez, hop : graphique de long terme.

160125_SP500h

Le marché a réagi sur le gros support (rectangle horizontal vert), qui correspond à une vague de 50% de retracement de Fibonacci.

Ce niveau a-t-il fait l’objet d’une forte participation du marché ? Autrement dit, y a-t-il eu du volume, donc un « consensus » pour valider ce niveau ? Réponse : oui. Regardez comment les volumes ont augmenté que les cours ont touché ce niveau (flèches vertes et pastilles vertes sur les volumes).

Le support est donc toujours valide.

Comparez le rebond de la semaine dernière au précédent (précédente flèche et pastille verte) : c’est ce signal, alors même que le S&P était en train de plonger, qui a déclenché la vague d’impulsion qui a ramené l’indice sur ses plus-hauts (rectangle horizontal rouge).

Donc… est-ce la fin momentanée de la raclée ?

Ne nous emballons pas.

Si le rebond doit perdurer, nous devrons le piloter, le monitorer plutôt à partir de la dynamique de l’unité de temps inférieure, qui est bien plus précise.

Autrement dit, (tout comme pour le Dow Jones), nous avons eu une réaction du marché sur des niveaux extrêmes d’impulsion tels que mis en avant par l’indicateur MACD.

160125_SP500d

Les volumes sont en forte hausse à chaque contact avec les supports graphiques (pastilles vertes). Il y a donc du monde qui répond présent sur ces niveaux, ce qui les valide).

Conclusion : tant que la vague d’impulsion MACD est haussière (signal qu’elle vient tout juste de donner), alors, nous serons dans une phase de rebond technique. Et tant que les supports seront préservés, l’hémorragie sera jugulée.

Voilà, je l’espère du moins, un point essentiel pour vous aider à gérer vos positions selon votre unité de temps d’intervention.

Ah, un dernier mot sur les algos !

Soyez conscient que le mouvement de rebond de la semaine dernière a été piloté de façon algorithmique ! Il est donc particulièrement dangereux et vous devez laisser passer quelques jours pour voir si seuls les robots sont sur le marché (auquel cas, il va se retourner aussi vite à la baisse qu’il l’a fait à la hausse) ou si des gestionnaires (donc des gens plus sérieux) rentrent dans la danse.

Donc croyez-moi sur parole et attendez mercredi.

Si l’actualité me le permet, je vous montrerai comment et preuves à l’appui les algorithmes ont préparé leur coup en faisant tomber les prix juste sous les 4 100 points sur le CAC pour nettoyer les stops des haussiers… pour les étriller et les faire sortir du marché.

Et une fois ceci fait, je vous montrerai comment ils ont subitement et extrêmement violemment retourné leur position à la hausse pour prendre le marché à contre-pied et peut-être préparer l’intervention de la BCE le lendemain.

Bref, j’essaye de vous préparer cela pour mercredi.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire