Le rapport NFP en demi-teinte a pesé sur le cours des bons du Trésor américain

Rédigé le 10 septembre 2018 par | Fed, Statistiques et données macro, Taux & Devises Imprimer

Nonfarm PayrollsIl faut croire que l’indice Non Farm Payroll (NFP) publié vendredi avec des chiffres de création d’emploi meilleurs que prévus, aura au moins fait réagir une catégorie d’opérateurs, ceux qui « tradent » les bons du Trésor américains, puisque le rendement des T-Bonds 2028 fait une embardée de six points de base à 2,935%, le plus mauvais niveau affiché depuis le 10 août dernier.

Tout est question d’interprétation puisqu’il y a plusieurs façons d’appréhender les chiffres de l’emploi du mois d’août : l’économie américaine a créé 201 000 nouveaux jobs non agricoles le mois dernier, selon le Département du Travail (soit 10 000 de plus que prévu par le consensus) et le taux de chômage est resté stable à 3,9%, presque conformément aux attentes (une baisse à 3,8 était attendue).

Révision drastique des données de juin et juillet

La surprise provient de la nette révision à la baisse des créations de postes non agricoles des deux mois précédents : -40 000 en juin à 208 000 créations de postes, et -10 000 en juillet à 147 000, soit un solde négatif de 50 000… Présenté autrement, cela représente une baisse de 13% sur deux mois.

Autre facette qui traduit un mois d’août plus faible, le taux de participation au marché du travail se dégrade de 0,2 point à 62,7%.

Une progression salariale mesurée

Une des données les plus attendues concernait le revenu horaire moyen des salariés du secteur privé : il ressort en hausse de 0,4% sur un mois et de 2,9% en rythme annuel (contre 2,7% d’anticipé), à 27,16$.

Le franchissement des 3% de hausse sur 12 mois aurait accru les spéculations sur une attitude plus offensive de la Fed, mais à 2,9%, c’est « limite » et la balance penche de nouveau vers 4 à 5 hausses de taux (plutôt 5) d’ici fin septembre 2019, d’où la correction qui se radicalise sur les T-Bonds.

Moins il se crée d’emplois, moins il y a de chômeurs : c’est ça le miracle américain !

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire