Quelques conseils pour passer un été tranquille

Rédigé le 26 juillet 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Je vais prendre deux bonnes semaines de vacances alors avant de vous quitter, je voulais vous donner quelques conseils afin de bien passer l’été. Je vous avais déjà fait un petit point en juin 2011, toujours valable, mais j’y ajoute cette année d’autres conseils.

La grande question qui vous taraude – rassurez-vous, vous n’êtes pas seul dans ce cas – est donc : cet été sera-t-il du même acabit que l’an dernier ? Tout porte à croire que oui, et qu’il suffit d’une petite poussière d’étincelle pour que les marchés s’effondrent :

Mais l’histoire se répète-t-elle ? Reverrons-nous un CAC 40 sur les 2 800 points, un euro sous les 1,18 et un bund au-dessus des 148 ? Je n’ai pas de boule de cristal. Mais même si je suis d’un naturel plutôt optimiste (je pense plutôt à une reprise des indices, même de courte durée), mieux vaut se préparer au pire. Car comme le disent les anglo-saxons, « Hope for the best and prepare for the worst » (espérez le meilleur mais préparez-vous au pire).

Pour parer au pire, voici donc quelques conseils pour (bien) passer l’été. Déjà, ayez à l’esprit qu’il faut garder au moins 25% de son portefeuille en liquidité. Ne soyez pas surinvesti en SRD par exemple avec des effets de levier maximum. Ensuite, voyons quelle attitude adopter.

Ne vous précipitez pas

Il ne faut pas se précipiter pour acheter des actions.

Ce n’est pas parce qu’une valeur flambe de 10% en début de matinée que vous devez vous ruer dessus espérant qu’elle soit au début d’une tendance haussière. Comme je vous l’ai déjà dit, certaines small caps sont facilement manipulables et, comme elles sont peu liquides, on peut facilement leur faire prendre 10% sur de l’intox. Je lis parfois les forums et je suis totalement décontenancé par ce qu’il y est écrit… Je parle des imbécilités écrites par ceux qui ne connaissent absolument pas les dossiers et qui, pour justifier leur achat (donc avoir l’air malin alors qu’ils se trompent tout en essayant de ne pas se planter tout seul), évoquent des rumeurs d’OPA imaginaires ou bien un PER de 4 quand le vrai PER est de 10. Soyez donc extrêmement vigilant à ce que vous trouvez sur Internet.

Si vous ne connaissez pas une valeur, ne l’achetez pas, quitte à passer à côté d’une belle opération. J’ai encore en mémoire mes recommandations sur ARTPRICE.COM (FR0000074783) quand la valeur valait 65 euros en début d’année, de même que quand elle valait 45 euros… Je vous disais que la valorisation était aberrante, et ne pouvais justifier un tel achat. Depuis, le titre a glissé, glissé et glissé pour atteindre les 24 euros.

Idem pour CARMAT d’ailleurs, qui a perdu 50% depuis que je vous ai dit, en juin 2011, que je ne comprenais pas ce niveau de valorisation.

Achetez des sociétés transparentes

Que font OXIS INTERNATIONAL (US6918294025), BCI Navigation (FR0000076192) et autres penny stock qui font parfois le buzz des forums ?

Difficile de le dire car il n’y a jamais la moindre analyse sur ce genre de valeurs. De plus, ces sociétés ne font jamais aucune SFAF, aucune rencontre avec les analystes. De sorte qu’il est totalement impossible de discuter avec les équipes dirigeantes et de se faire un avis sur ces sociétés.

Il faut (et j’insiste là-dessus) rester à l’écart de ce genre de dossier. Ne commencez pas par échafauder les scénarios des plus optimistes si vous ne trouvez pas la moindre information sur ces dossiers. Lorsqu’on est coté, il faut communiquer (je vous ai parlé de nombreuses fois). C’est la règle du jeu. Si l’on ne communique pas, on n’a rien à faire en Bourse. Je n’hésiterai pas dès la rentrée à vous donner de plus en plus d’exemples de sociétés qui bafouent ces règles de base.

Si les sociétés ne sont pas suivies par des analystes et que je n’ai rien publié dessus, méfiez-vous. Si elles ne communiquent qu’avec parcimonie, ne les regardez même pas.

Comprenez le business de la société !

Vous savez ce qu’est le Saas, vous comprenez le business de ce secteur ? Non ? Alors vous n’avez rien à faire dans SIDETRADE (FR0010202606). Comprenez-vous vraiment le business model de SWORD (FR0004180578) ? Pas vraiment ? Alors n’achetez pas cette société.

Rappelez-vous que Warren Buffett était resté à l’écart de la bulle Internet parce qu’il ne comprenait pas les business model de la Toile. Il est certes passé à côté des quelques pépites qui s’en sont sorties, mais a échappé au grand krach. Il faut investir sur ce que l’on comprend et ne pas essayer d’être plus malin en se plongeant dans un éditeur de logiciel sans comprendre comment se fait le business avec les licences.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

300% de potentiel pour cette biotech, nos spécialistes sont formels : ACHETEZ !

Cette valeur biotech s’apprête à commercialiser une nouvelle molécule au deuxième trimestre 2012, et cela pourrait révolutionner le traitement du cancer. Et… pourrait vous rapporter jusqu’à 300% de gains.

Pour tout savoir sur cette molécule qui pourrait aider des millions de patients souffrant de certaines formes de cancer, continuez votre lecture…

Surveillez de près les ratios boursiers

Analysez bien les valorisations avant d’acheter un titre. Comme je ne cesse de vous le dire, je regarde en général quatre ratios : le PER, la VE/ROC, le price to bookou encore le rendement.

Il faut à chaque fois les calculer et ne pas acheter sur des ratios irrationnels sauf si les sociétés sont vraiment sur des niches extrêmement porteuses.

Le PER moyen du marché est autour de 9 actuellement, le rendement est autour de 4,6%, le price to book autour de 1 et on peut considérer qu’une VE/ROC inférieure à 5 constitue une opportunité.

Lorsque j’étudie une valeur, je fais un mix (entre autres) de tous ces ratios pour déterminer s’il y a vraiment des opportunités d’achat ou de vente.

Enfin, méfiez-vous du passé. PAGES JAUNES (FR0010096354) par exemple était une valeur de rendement avant qu’elle décide de supprimer son dividende, provoquant ainsi son effondrement. Or sans dividende, quel intérêt à la société ? Le dividende ne doit être que la cerise sur le gâteau et ne doit pas motiver votre achat !

Sur ce, je vous souhaite de bonnes vacances et vous dis au 16 août !

Passez un très bon été,

Amicalement

Eric Lewin

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

3 commentaires pour “Quelques conseils pour passer un été tranquille”

  1. […] 26 juillet dernier, je vous donnais quelques conseils de base pour passer un été tranquille car, bien qu’optimiste, il vaut mieux toujours être préparé au […]

  2. […] 26 juillet dernier, je vous donnais quelques conseils de base pour passer un été tranquille car, bien qu’optimiste, il vaut mieux toujours être préparé au […]

  3. […] 26 juillet dernier, je vous donnais quelques conseils de base pour passer un été tranquille car, bien qu’optimiste, il vaut mieux toujours être préparé au […]

Laissez un commentaire