Quelles excuses trouveront les « experts » pour expliquer les mauvais chiffres de l’emploi US ?

Rédigé le 6 mai 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

À votre avis, quelles excuses trouveront les « experts » pour expliquer les mauvais chiffres de l’emploi US ?

Après le coup du « il a fait froid cet hiver » (ce qui aurait gelé la croissance au 1er trimestre) puis de la grève des dockers (qui a fait exploser le déficit commercial américain de 41%… mais tout va rentrer dans l’ordre en avril), qu’est-ce que les « experts » vont bien pouvoir nous trouver comme bonne excuse pour justifier l’absence de reprise des embauches dans le secteur privé après le « trou d’air » prétendument aberrant du mois de mars ?

Selon l’enquête mensuelle du cabinet ADP qui compile les embauches dans le secteur privé aux États-Unis, il n’a été recensé que 169.000 nouveaux emplois en avril, bien loin du consensus de +200.000 créations de postes.

Pire : le chiffre du mois de mars de 189.000 − déjà calamiteux en lui-même − a été révisé par ADP de -14.000 à la baisse, pour un total définitif de 175.000.

En ce qui concerne les chiffres du « BLS » (rapport officiel du Département du Travail) attendus vendredi, le consensus table sur +225.000 emplois (fonctionnaires compris) après 126.000 au mois de mars.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire