Quelle stratégie euro/dollar avant la réunion de la BCE ?

Rédigé le 6 septembre 2012 par | Apprendre la Bourse, Matières Premières Imprimer

Dans quelques heures, Mario Draghi va devenir le point focal de tous les marchés financiers de la planète. La BCE, qui réunit son comité ce jeudi, est très attendue pour donner un signal clair (ou pas) aux investisseurs.

Sébastien vous a parlé mardi du risque de déception qu’il y avait et ses conséquences sur les marchés… et Mory revenait hier sur l’impasse dans laquelle les banques centrales se trouvaient (il continue d’ailleurs son analyse ci-dessous). La tâche ne s’avère donc pas facile.

« A toi de jouer Mario ! »
Oui, car la BCE est attendue au tournant. C’est en substance le message qu’a fait passer Ben Bernanke lors de son allocution à Jackson Hole vendredi dernier.

En effet , le président de la Fed, sur la sellette, s’en est tenu à justifier ses actions d’assouplissement en assurant que les effets sur l’économie étaient bien réels. Il a ouvert la voie vers de nouvelles mesures de relance.

Toutefois, sa méthode de quantitative easing, visant à faire baisser les taux des obligations par des rachats pour encourager les investisseurs à aller sur d’autres supports et soutenir l’économie, n’a pas que des partisans. De nombreux économistes sont montés au créneau en critiquant les communiqués trop flous de la Fed contribuant au manque de visibilité des marchés.

Bref, pas de nouvelles mesures précises et un désir clairement affiché de mettre la pression sur la BCE.
 

__________________Pour vous aider dans vos trades__________________

A vous de jouer pour vous en sortir !

Retrouvez les recommandations de Jérôme pour viser des gains à répétition sur le Forex grâce à son service pensé spécialement pour vous !

Depuis le 23 juillet, la stratégie 9 O’Clock Trade a progressé de 14,10% grâce à 15 gains sur les 20 dernières positions — soit 75% de réussite

Ne manquez plus de telle vague de gains — et tout ça en seulement 10 minutes par jour ! Pour en profiter : tout est expliqué ici

__________________

Draghi : après les mots… les actes ?
Le rally estival est dû en grande partie à l’intervention remarquée du président de la BCE, annonçant fermement qu’il ferait tout ce qui est possible pour soutenir l’euro. Ce dernier étant irréversible.

Cette petite phrase a eu son effet : les marchés ont immédiatement interprété cela comme un signe d’espoir de voir des mesures non conventionnelles mises en oeuvre par la Banque centrale. De nouvelles liquidités à espérer !

Seulement voilà, depuis, les choses n’ont guère changé. Et malgré une déclaration ce lundi sur la volonté de la BCE d’acheter des obligations de deux à trois ans pour soulager les pays en difficulté, les marchés, tout doucement, commencent à douter.

Désormais, les paroles ne suffisent plus.

Vague de doute sur les places financières
Ce mardi, l’indice parisien et les autres places européennes voyaient rouge. Une vague de doute s’est subitement emparée des investisseurs qui ont préféré commencer à se délester de leurs actions avant une probable déception du discours de Draghi.

Sur le marché des changes, l’euro s’est lui aussi franchement affaibli, butant sur une zone de résistance importante à 1,2620. L’EURUSD est revenu sur des niveaux techniques importants, dans l’attente des mots qui pèseront très lourds cet après-midi.

Ma stratégie EURUSD
Vous êtes déjà nombreux à me suivre sur Twitter (@eoletrading) et à suivre mes commentaires quotidiens ; vous connaissez donc pour la plupart ma préférence pour le biais baisser à court terme.

Toutefois, la volatilité va être un véritable piège lors de l’allocution.

A l’heure où j’écris ces lignes (désolé si les cours ont beaucoup bougé depuis), l’euro se redresse rapidement suite à des commentaires de Draghi et remonte à 1,2550, illustrant la sensibilité et les espoirs des intervenants.
 

Graphique de l'EURUSD

Graphique 4 heures EURUSD – www.eole-trading.com

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

J’anticipe désormais un léger rebond avant une nouvelle vague de baisse qui nous amènera à 1,2440. Comme je l’écris plus haut, la principale difficulté va être de passer au travers de la volatilité et de la chasse aux stops au moment de l’annonce.

Ce scénario baissier serait invalidé en cas de passage net au-dessus de 1,2620 avec dans ce cas une possibilité de hausse vers 1,2680 puis 1,2740.

Bons trades…

Mots clé : - - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire